Faits divers – Justice DOSSIER : L'enlèvement de Bérényss

Enlèvement de Bérényss : un agriculteur interpellé dans la Meuse

Par Marie Mutricy, France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu mardi 28 avril 2015 à 10:07 Mis à jour le mardi 28 avril 2015 à 17:38

Bérényss ferme du suspect Montzéville
Bérényss ferme du suspect Montzéville © Maxppp

Le procureur de la République de Briey a annoncé le placement en garde à vue d'un homme de 48 ans, interpellé à Montzeville (Meuse). L'individu a été confondu par son ADN. Bérényss avait été enlevée jeudi 23 avril et retrouvée après la diffusion d'une alerte enlèvement.

Un homme de 48 ans est en garde à vue depuis ce mardi matin dans l'enquête sur l'enlèvement de Bérényss. C'est ce qu'a annoncé le procureur de la République, lors d'une conférence de presse à Briey, en Meurthe-et-Moselle. Cet homme, agriculteur, a été arrêté dans la Meuse, à son domicile de Montzéville. Il a été confondu par son ADN, relevé sur les vêtements et sous-vêtements de Bérényss .

L'individu est inscrit au Fnaeg, le fichier national automatisé des empreintes génétiques : il fait en effet l'objet d'une enquête à Verdun pour agressions sexuelles. Il est mis en cause par deux nièces, mineures, et une proche de sa famille. Le suspect a également été condamné à quatre reprises pour des faits de violence . L'interpellation a d'ailleurs été menée par les gendarmes du GIGN.

Mardi midi, une perquisition était en cours dans la ferme du suspect. D'après le procureur, l'homme est "dans le déni " de ce qui s'est passé et ne collabore pas avec les enquêteurs. Le magistrat indique qu'une information judiciaire va être ouverte pour "enlèvement, séquestration et agression sexuelle sur mineur de 15 ans" : Bérényss n'a pas été violée mais, selon le magistrat, l'attitude du suspect à l'égard de l'enfant s'apparente à un attentat à la pudeur.

Le procureur Yves Le Clair : "Des actes contraires à la pudeur"

A l'issue de la garde à vue, le suspect devrait être placé en détention provisoire.

Bérényss, retrouvée huit heures après son enlèvement

Jeudi 23 avril, vers 15 heures, Bérényss, 7 ans, a été enlevée alors qu'elle jouait à bicyclette près de chez elle, dans le village de Sancy-le-Haut, en Meurthe-et-Moselle. Une fourgonnette blanche avait été signalée dans les parages. En fin d'après-midi, une alerte enlèvement a été lancée. Huit heures après sa disparition, l'enfant a été retrouvée, en bonne santé, dans le village de Grandpré, dans les Ardennes. Libérée par son ravisseur, [la fillette a frappé à la porte d'une maison](TÉMOIGNAGE | "J'ai entendu frapper à ma porte, c'était Bérényss").

> REPORTAGE | "Avec Bérényss, on tente de dresser un portrait-robot de son ravisseur"

Bérényss la conférence de presse  - Radio France
Bérényss la conférence de presse © Radio France - Photo Leïla Benjelloun