Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Enlèvement de Mia dans les Vosges

Enlèvement de Mia : "Entendre Rémy Daillet est essentiel" selon l'avocat d'un ravisseur présumé

Rémy Daillet, figure du mouvement complotiste, vient d'être arrêté en Malaisie car son visa aurait expiré. Il a été mis en cause par plusieurs participants au rapt de la petite Mia, en avril, dans les Vosges. L'avocat de "Jeannot", Frédéric Berna, espère qu'il sera remis à la justice française.

Rémy Daillet en 2009 à l'occasion d'une "grève du froid' en soutien aux employés de l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn
Rémy Daillet en 2009 à l'occasion d'une "grève du froid' en soutien aux employés de l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn © Maxppp - REMY GABALDA

Rémy Daillet sera-t-il entendu par la justice française dans l'enquête sur l'enlèvement de la petite Mia Montemaggi, en avril dernier dans les Vosges ? C'est ce que souhaite en tout cas l'avocat de l'un des mis en cause, "Jeannot", défendu par Me Frédéric Berna.

Un retour en France ?

Rémy Daillet, figure du mouvement complotiste, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international dans l'affaire Mia, mais ce serait pour un défaut de visa qu'il a été arrêté ces derniers jours en Malaisie où il réside avec sa famille. Rémy Daillet qui peut faire l'objet d'une expulsion ou d'une extradition même si la France et la Malaisie ne disposent pas d'accords sur le sujet.

Quel que soit le moyen, Rémy Daillet doit être entendu dans cette affaire plaide de son côté Frédéric Berna, avocat de "Jeannot", l'un des ravisseurs présumés de la fillette : 

"La possibilité de l'entendre apparaît essentielle. Il apparaît de façon récurrente. Un certain nombre d'éléments le mettent même à la tête de l'organisation. Nous avons le sentiment qu'il a pu avoir une influence néfaste sur un certain nombre de protagonistes."

Dans la foulée de l'enlèvement de Mia Montemaggi, Rémy Daillet avait publié une vidéo sur Youtube pour "féliciter ces Français courageux qui rétablissent le droit" sans pour autant revendiquer la paternité de l'opération.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess