Faits divers – Justice

Enlèvement de Sophie Pétronin au Mali : sa famille dans l'angoisse en Ardèche

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu dimanche 25 décembre 2016 à 12:39

Les autorités françaises et maliennes sont mobilisées pour rechercher et libérer le plus vite possible la dirigeante de l'ONG enlevée samedi au Mali (illustration armée française)
Les autorités françaises et maliennes sont mobilisées pour rechercher et libérer le plus vite possible la dirigeante de l'ONG enlevée samedi au Mali (illustration armée française) © Maxppp - Kristin Palitza

Les recherches se poursuivent ce lundi pour tenter de retrouver Sophie Pétronin enlevée samedi, à Gao, dans le nord du Mali. Le fils de cette humanitaire de 66 ans, installé à Orgnac-l'Aven en Ardèche, est dans l'angoisse.

Le fils de Sophie Pétronin, Sébastien et sa compagne Séverine se sont installés en Ardèche il y a près de 8 ans. Aujourd'hui, ils vivent à Orgnac-l'Aven avec leurs enfants. L'enlèvement de Sophie, ce 24 décembre à Gao au Mali, les plonge évidemment dans l'angoisse.

"On ne peut pas s'exprimer pour des raisons de sécurité ; nous avons reçu des consignes très claires des autorités" explique Séverine.

Le Ministère des Affaires étrangères en contact avec sa famille en Ardèche

Sophie Pétronin, 66 ans, est franco-suisse et médecin de formation. Installée au Mali depuis près de vingt ans, elle a construit une maison à Gao et dirige une ONG d'aide à l'enfance, indique le Ministère français des Affaires étrangères qui est en contact avec la famille de Sylvie , installée en Ardèche. Son association Aide action Gao vient en aide aux orphelins et aux enfants malnutris dans le nord du Mali.

Sophie Pétronin a été enlevée, ce samedi après-midi, par des hommes armés à Gao, la plus grande ville du nord du Mali. Les autorités françaises, _"_en lien avec les autorités maliennes, sont pleinement mobilisées pour rechercher et libérer, le plus vite possible, notre compatriote", a indiqué le porte-parole du quai d'Orsay. "Des soldats français de la force Barkhane participent activement aux recherches au côté des Maliens" indique une source militaire française. Le parquet de Paris a ouverte une enquête ce dimanche suite à son enlèvement.

L' enlèvement de Sophie Pétronin n'a pas encore été revendiqué.

Sophie Pétronin s'était réfugiée dans les Cévennes ardéchoises en 2012

Dans le cadre de cette opération Barkhane contres les djihadistes, 4.000 hommes ont été déployés depuis août 2014 sur le Mali, la Mauritanie, le Tchad, le Niger et le Burkina Faso.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes liés à Al-Qaïda. Sophie Pétronin avait alors dû fuir le Mali et avait passé le mois de mai 2012 dans la ferme caprine de son fils Sébastien, installé à cette époque avec sa compagne à Montselgues , dans les Cévennes ardéchoises.