Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Enlèvement de Vanille : la mère avoue avoir tué la petite fille, le corps retrouvé à Angers

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Loire Océan

Après plusieurs heures de garde à vue, la mère de Vanille a reconnu avoir tué sa petite fille de un an. Le corps du bébé a été retrouvé dans une benne de dépôt de vêtements à Angers. Selon les premiers éléments, la fillette serait morte depuis vendredi.

Le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard a annoncé la mort de Vanille lors d'une conférence de presse
Le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard a annoncé la mort de Vanille lors d'une conférence de presse © Maxppp - Josselin CLAIR

C'est la mère de l'enfant qui a conduit les policiers à cette benne de dépôt de vêtements ce dimanche à Angers. C'est là que le corps de son bébé de un an, Vanille, a été retrouvé, indique ce dimanche le procureur de la République d'Angers, Eric Bouillard, lors d'une conférence de presse. Au cours de sa garde à vue, la femme de 39 ans a reconnu avoir tué l'enfant vendredi. La mère avait été retrouvée ce dimanche matin dans un hôtel à Nantes. 

Morte depuis vendredi

"La maman nous a confirmé avoir donné la mort à son enfant vendredi, avant même l'heure à laquelle elle devait la remettre à la référente de l'Aide sociale à l'enfance (ASE). Les médecins légistes sont arrivés sur place et ont retrouvé le corps", a déclaré Eric Bouillard, précisant que la garde à vue de la mère se poursuivait pour "meurtre sur mineur par ascendant."

"Les vérifications permettent de se rendre compte que vendredi en tout début d'après-midi, elle est encore accompagnée de son enfant, elle a une poussette. A partir du milieu d'après-midi, elle n'est plus accompagnée de son enfant." Selon les constatations des enquêteurs, "on peut établir que cela s'est passé vendredi, dans un créneau entre 13h et 15h vendredi", avant le déclenchement de l'alerte enlèvement. 

Samedi soir, le plan alerte enlèvement a été déclenché après que la mère de Vanille n'a pas ramené son enfant au foyer à Angers où résidait la petite. C'est ce dispositif qui a permis de retrouver la mère, puisque c'est la gérante de l'hôtel où elle se trouvait qui a prévenu les autorités. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu