Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Enquête ouverte après un décès suspect à l'Ehpad du Larmont, dans le Doubs

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Le parquet de Besançon a été saisi après le signalement d'un décès suspect à l'Ehpad du Larmont, à Doubs, près de Pontarlier. Une enquête préliminaire pour homicide involontaire a été ouverte.

Le parquet de Besançon a ouvert une enquête pour homicide involontaire à l'Ehpad du Larmont, à Doubs, à l'entrée de Pontarlier
Le parquet de Besançon a ouvert une enquête pour homicide involontaire à l'Ehpad du Larmont, à Doubs, à l'entrée de Pontarlier © Radio France - Anne Fauvarque

Doubs, France

L'ARS, l'agence régionale de santé, de Bourgogne Franche-Comté a saisi le parquet de Besançon après un signalement sur le décès suspect d'une patiente au printemps 2018 à l’Ehpad du Larmont, à côté de Pontarlier. 

Une inspection de cet établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes a eu lieu les 3 et 4 décembre 2018. Les premiers éléments recueillis ont été jugés suffisamment inquiétants pour que l’ARS saisisse le parquet de Besançon. Le médecin concerné par la procédure a été mis à pied à titre conservatoire, à la demande de l'ARS, par principe de précaution et pour préserver l'enquête en cours. Le parquet de Besançon lui a ouvert une enquête préliminaire pour homicide involontaire

Un n° vert mis en place : 0 805 090 125

La Direction du centre hospitalier intercommunal de Haute-Comté, dont dépend l'Ehpad du Larmont, a indiqué qu'elle ne ferait pas de commentaire sur le fond de l'inspection de l'ARS et qu'elle communiquerait à l'issue de la procédure juridique en cours. Elle a néanmoins mis en place un numéro vert dédié aux résidents, familles, proches des résidents et du personnel de l'Ehpad du Larmont : le 0 805 090 125.

Patrick Genre, président du conseil de surveillance du CHI de Haute-Comté, et maire de Pontarlier, s'est refusé à tout commentaire car dit-il "l'enquête est en cours". "Il faut rester serein, selon Patrick Genre. Je fais confiance à la Direction de l'hôpital, au personnel et bien sûr à la justice" a quand même ajouté le maire de Pontarlier.