Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enquête ouverte pour meurtre après la découverte d'un cadavre sur les quais de Rouen

Un corps a été découvert sur les quais de Rouen ce jeudi 9 avril, tôt dans la matinée, sous le pont Guillaume le Conquérant. La piste criminelle est clairement envisagée pour les enquêteurs, qui ont saisi la police judiciaire rouennaise. Quatre personnes sont actuellement en garde-à-vue.

L'enquête pour "homicide volontaire" a immédiatement été confiée à la police judiciaire de Rouen.
L'enquête pour "homicide volontaire" a immédiatement été confiée à la police judiciaire de Rouen. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

C'est en se baladant sur les quais de la rive gauche de Rouen (Seine-Maritime), vers 7h du matin, qu'un passant a fait une découverte macabre ce jeudi 9 avril : le corps d'un homme gisant sous le pont Guillaume le Conquérant. Très vite, de nombreux policiers sont sur les lieux, contactés au téléphone par la personne ayant découvert le cadavre. Afin de déterminer les causes du décès, un médecin légiste est également appelé sur place.

La piste du meurtre privilégiée

Il faut peu de temps pour que la piste criminelle soit clairement privilégiée par les forces de l'ordre. Une enquête pour "homicide volontaire" est ouverte par le parquet de Rouen et confiée dès 7h30 au Service régional de police judiciaire (SRPJ).

Dans la foulée, quatre personnes sont arrêtées dans les environs. Selon les premiers éléments de l'enquête, au moins trois d'entre eux sont des marginaux qui campaient non loin du pont Guillaume le Conquérant. Les quatre individus ont été placés dans la matinée en garde-à-vue à Rouen. Une garde-à-vue prolongée de 24 heures le lendemain, vendredi 10 avril, et une seconde fois jusqu'au samedi 11 au matin.

L'autopsie du corps a eu lieu ce vendredi 10 avril, en début d'après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu