Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Enquête pour meurtre à Freyming-Merlebach : l'ex-compagnon de la victime nie les faits

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Le suspect arrêté lundi soir dans le Var nie avoir tué son ex-compagne, une habitante de Freyming-Merlebach (Moselle) retrouvée morte samedi près d'une zone boisée en Sarre (Allemagne). Néanmoins, il est mis en examen pour meurtre sur conjoint et placé en détention provisoire.

L'hôtel de police de Toulon où le mosellan est en garde à vue depuis lundi soir
L'hôtel de police de Toulon où le mosellan est en garde à vue depuis lundi soir © Radio France - Christelle Marquès

La garde à vue d'un Mosellan de 55 ans s'est terminée mercredi soir par sa mise en examen pour meurtre sur conjoint en récidive (il avait été condamné dans le passé pour avoir tué un homme). Il a été placé en détention provisoire. L'homme est suspecté du meurtre de son ex-compagne, une habitante de Freyming-Merlebach (Moselle) de 43 ans retrouvée morte samedi à Uberhern, à la frontière franco-allemande. Il a été interpellé lundi soir dans le sud de la France. Les policiers l'ont retrouvé dans un camping de Hyères dans le Var, où il s'était enregistré sous un faux nom.

Déjà condamné pour meurtre 

"Le suspect conteste les faits", selon Olivier Glady, procureur de la République à Sarreguemines. "Il est connu pour des faits de violence" poursuit le magistrat qui indique qu'il n'y avait pas de plainte en cours de la part de la victime. Le quinquagénaire a été condamné en 1997 à dix ans de réclusion criminelle pour le meurtre d'un homme, "peine qu'il a entièrement purgée." 

Tout juste séparés

Le couple était récemment séparé et les circonstances du décès n'étaient pas encore connues mardi. 

Si la thèse du féminicide se confirmait, ce serait le 48e de l'année en France, selon un décompte de l'Agence France Presse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess