Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Enquête sur un CRS raciste d'Avignon

Par

Le journal Libération publie des témoignages de CRS sur un brigadier-chef de la CRS 60 basée à Avignon. Le brigadier chef est jugé raciste, homophobe, macho, alcoolique et violent par ses collègues. Le commandement estime qu'il y aura certainement des sanctions.

Les témoignages recueillis par le journal Libération visent un brigadier-chef de la CRS 60 d'Avignon Les témoignages recueillis par le journal Libération visent un brigadier-chef de la CRS 60 d'Avignon
Les témoignages recueillis par le journal Libération visent un brigadier-chef de la CRS 60 d'Avignon © AFP - ANNA MARGUERITAT

L'encadrement et un officier des CRS d'Avignon sont mis en cause dans une enquête du journal Libération . Le quotidien a recueilli les témoignages de plusieurs CRS qui pointent un brigadier-chef de la CRS 60 pour son racisme et son comportement brutal. La hiérarchie est aussi accusée de laisser-faire, car ce brigadier-chef n'aurait jamais été sanctionné. À la CRS 60, le commandement assure que l'affaire est "prise au sérieux par la maison CRS".

Publicité
Logo France Bleu

"On passe pour des débiles à cause de gars comme lui", un policier de la CRS 60 à Libération.

Les collègues du brigadier-chef d'une cinquantaine d'années ont expliqué à Libération que Stéphane, "c'est le gars avec qui personne ne veut travailler". Ses collègues le décrivent dans l'article comme raciste, homophobe, macho, alcoolique et violent. Un autre policier de la CRS 60 ajoute que "c'est la honte des CRS". Un policier estime que c'est "à cause de gars comme lui qu'on passe pour des débiles"

Devoir de réserve, mais "certainement des suites disciplinaires"

Plusieurs policiers ont fait remonter des comptes-rendus à leur hiérarchie, mais sans retour. La direction de la police nationale reconnaît qu'une enquête est en cours depuis plus d'un an sur des insultes racistes lors d'une intervention à Grenoble. Libération cite également la plainte déposée par un CRS, Kamel : le brigadier-chef l'aurait giflé avant de lui asséner qu'il "n'aime pas les Arabes". Les témoignages de Libération évoquent un grave souci de commandement. Le commandement de la CRS 60 n'a pas répondu à Libération. À France Bleu Vaucluse, le commandant de la CRS 60 met en avant son devoir de réserve. Il explique qu'il y aura "certainement des suites disciplinaires", c'est-à-dire des sanctions et que "l'enquête est prise au sérieux par la maison CRS".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu