Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Enseignant tué dans les Yvelines : dix personnes en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Dix personnes sont désormais en garde à vue, dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'un professeur d'histoire vendredi à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, selon une source judiciaire.

Neuf personnes sont en garde à vue dont des membres de la famille de l'assaillant
Neuf personnes sont en garde à vue dont des membres de la famille de l'assaillant © AFP -

Quelques heures après l'assassinat d'un professeur d'histoire de 47 ans vendredi en fin d'après midi à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, dix personnes sont en garde à vue, selon une source judiciaire. 

Cinq nouvelles personnes ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi. Deux parents d'élèves du collège où travaillait la victime sont en garde à vue, dont l'un avait posté une vidéo sur Facebook. Ce dernier s'était également présenté dans l'établissement accompagné d'un autre homme, le militant islamiste actif depuis les années 2000, Adhelhakim Sefrioui pour exiger le renvoi du professeur.

L'homme ayant accompagné le père de l'élève au collège et apparaissant sur une vidéo publiée le 12 octobre a été également interpellé ce samedi matin à Evry. 

Des membres de l'entourage familial de l'assaillant figurent aussi parmi les personnes en garde à vue. Il s'agit d'un grand-parent, des parents et du petit frère de l'assaillant. Ils ont été interpellés à Évreux dans l'Eure.

Ce samedi dans la journée, une nouvelle personne a été placée en garde à vue dans le cadre de l'enquête, a appris l'AFP de source judiciaire. Cela porte à dix le nombre de personnes en garde à vue dans cette enquête ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

L'assaillant est un jeune de "nationalité russe d'origine tchétchène"

Par ailleurs, l'assaillant abattu par la police a bien été identifié comme un jeune homme de 18 ans d'origine tchétchène né à Moscou.

Une pièce d'identité a été trouvée sur lui. Il était domicilié à Evreux. Il était connu pour des antécédents de droit commun, disposait d'un casier judiciaire vierge, et n'était pas connu pour sa radicalisation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess