Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Enseignant tué dans les Yvelines : rassemblement à Saint-Etienne ce dimanche à 17h

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Après la stupéfaction vient le temps de l'hommage : comme ce fut le cas ce samedi dans de nombreuses villes de France, Saint-Étienne accueillera un rassemblement ce dimanche après-midi en hommage à Samuel Paty

Le collège où a eu lieu le drame.
Le collège où a eu lieu le drame. © Maxppp - Arnaud Dumontier

Un hommage sera rendu ce dimanche après midi à 17h devant la Préfecture de la Loire à Samuel Paty, cet enseignant en collège abattu devant son établissement vendredi soir. Son agresseur, un jeune de "nationalité russe d'origine tchétchène" a été tué par la police.  Son meurtrier lui a apparemment fait payer d'avoir mené un cours sur les caricatures de Mahomet le 5 octobre dernier. 

Horreur et stupéfaction

Un drame qui fait date puisque pour la première fois un enseignant est victime d'un acte terroriste pour le contenu de son cours. Il était donc nécessaire pour la communauté éducative de la Loire de lui rendre hommage ce dimanche après-midi explique Romain Allard, secrétaire départemental du SNES FSU : "L'ensemble de la communauté éducative est choquée. Elle a vécu cette horreur avec stupéfaction et beaucoup de tristesse. Quand la nouvelle nous est parvenue, les collègues et les fédérations de parents d'élèves ont souhaité se réunir rapidement. Nous avons construit ce rassemblement parce que les collègues ont besoin de témoigner leur soutien à la communauté éducative de l'établissement, aux proches de la victime, à ses élèves et de rendre hommage à notre collègue décédé vendredi".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess