Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Entre 1.500 et 3.000 personnes à Persan et Beaumont-sur-Oise en mémoire d'Adama Traoré

samedi 21 juillet 2018 à 19:01 - Mis à jour le dimanche 22 juillet 2018 à 7:00 Par Benjamin Billot, France Bleu Paris et France Bleu

Le comité "Justice pour Adama" a organisé ce samedi entre Persan et Beaumont-sur-Oise une nouvelle marche en mémoire d'Adama Traoré. Ce jeune de 24 ans était mort lors d'une interpellation par la gendarmerie il y a deux ans. L'enquête n'a toujours pas permis d'éclaircir les circonstances de sa mort.

© Radio France - Benjamin Billot

Beaumont-sur-Oise, France

"Sans justice, vous n'aurez pas la paix" proclament les tee-shirts des participants à cette marche blanche. Ils étaient entre 1.500 et 3.000 à parcourir les rues de Persan et de Beaumont-sur-Oise ce samedi en mémoire d'Adama Traoré. Ce jeune est décédé lors d'une interpellation par la gendarmerie de Persan en juillet 2016. L'enquête n'a pas permis à ce jour d'éclaircir les circonstances de sa mort

Ces deux ans d'attentes sont insupportablement longues pour la famille qui continue à demander que les gendarmes impliqués dans l'interpellation soient mis en examens. Le 18 juillet ils ont appris que la publication de la dernière expertise médicale qui doit déterminer les causes de la mort d'Adama a été reportée en septembre prochain. Cette expertise est très attendue.

La Préfecture estime qu'il y avait 1500 participants à la marche, les organisateurs estiment eux leur nombre à 3000 - Radio France
La Préfecture estime qu'il y avait 1500 participants à la marche, les organisateurs estiment eux leur nombre à 3000 © Radio France - Benjamin Billot

Venus de toute l'Île-de-France et de province

Les participants à la marche sont venus des 4 coins d'Île-de-France pour soutenir la famille d'Adama Traoré, certains venaient même de province. La plupart estime que l'affaire Traoré est une bavure policière. Plusieurs personnalités politiques de gauche étaient présentes dans le cortège. L'ex-candidat socialiste à la présidentielle Benoit Hamon, le député Front de Gauche Eric Coquerel et des élus du PS, du NPA, d'EELV et de la France Insoumise. 

La soeur d'Adama, Assa Traoré a pris la parole, elle a redemandé que "justice soit faite". Elle assure que la mobilisation pourrait passer à une étape supérieur si les gendarmes concernés ne sont pas mis en examen. 

 Benoit Hamon, interpellé par une participante à la marche blanche - Radio France
Benoit Hamon, interpellé par une participante à la marche blanche © Radio France - Benjamin Billot