Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Environ 400 gilets jaunes ont bloqué l'accès à la gare maritime de Cherbourg

mardi 27 novembre 2018 à 23:23 Par Pierre Coquelin, Anthony Raimbault et Benoît Martin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Près de 400 gilets jaunes ont bloqué l'accès à la gare maritime de Cherbourg ce mardi soir. Plusieurs camions n'ont pas pu prendre le ferry. Tout s'est terminé vers 22h45 dans le calme.

Le face-à-face avec les CRS a duré une bonne partie de la soirée, dans le calme
Le face-à-face avec les CRS a duré une bonne partie de la soirée, dans le calme © Radio France - Anthony Raimbault

Cherbourg, France

"On n'est pas là pour pour se faire charger ni pour foutre le bordel". Ce mardi soir, près de 400 gilets jaunes ont bloqué l'accès de la gare maritime de Cherbourg. Leur objectif : qu'aucun camion ne prenne le ferry de 22 heures. Un long face-à-face s'est engagé avec les forces de l'ordre non loin du rond-point des Mielles.

Une attente dans une ambiance parfois... étrange. La Marseillaise succède au générique du dessin animé Les Tortues ninjas, sans oublier La Macarena ou encore I will survive. Certains ont même improvisé quelques pas de Madison pour "attendrir" les CRS. 

Haie d'honneur

Finalement, vers 22 heures, le directeur du port vient à la rencontre des manifestants. Il annonce que le ferry Le Barfleur est parti et invite les gilets jaunes à rentrer chez eux : il n'y aura plus de bateau ce mardi soir. Et même peut-être ce mercredi "à cause de la météo". 

Une première victoire pour les manifestants qui ne relâchent pas la pression et viennent au contact des CRS. Ils obtiennent qu'un des membres des forces de l'ordre retire son casque. Une nouvelle victoire et le sésame pour leur libérer le passage et les voir quitter le site, sans violence. Lundi soir, ils ont été délogés du carrefour d'accès à la gare maritime de Cherbourg à coup de gaz lacrymogène. Les CRS regagnent leurs fourgons, avant de partir vers 22h45 au milieu d'une haie d'honneur de gilets jaunes.