Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Environ 80 manifestants contre la réforme des retraites s'introduisent dans les locaux d'Amiens for Youth

-
Par , France Bleu Picardie

Plusieurs dizaines de manifestants opposés à la réforme des retraites ont investi les locaux d'Amiens for Youth, mail Albert Ier, jeudi après-midi en marge du cortège amiénois. Il n'y a pas ou très peu de dégradation mais les personnels ont été choqués.

Les locaux d'Amiens for Youth vendredi midi.
Les locaux d'Amiens for Youth vendredi midi. © Radio France - Marc Bertrand

"On a entendu des slogans par la fenêtre, 'Amiens for Youth c'est de l'arnaque', et des manifestants sont rentrés", raconte une employée d'Amiens For Youth, agent de la ville d'Amiens. Ce jeudi après-midi, alors que comme d'habitude le cortège de la manifestation contre les retraites passe devant les locaux mail Albert Ier, quelques-uns des manifestants rentrent par la porte, avec des drapeaux antifascistes ou syndicaux. Ils sont environ 80, selon une employée témoin de la scène. Selon elle, ils sont restés en tout entre 15 et 20 minutes sur place.

Pas de violence physique ni de dégâts matériels

Les manifestants n'ont rien dégradé, rien volé, rien abîmé, à part "quelques petits objets de décoration" qui auraient disparu, et "le parquet qui est brûlé par endroit" parce que des fumigènes ont été allumés à l'intérieur même des locaux, assure l'une des agents. Des autocollants ont également été collés un peu partout, notamment sur un véhicule d'Amiens for Youth. L'équipe a eu très peur de cette intrusion surprise : "On s'est tous retranchés dans un bureau, ils ne l'ont pas fait mais ils auraient pu s'en prendre à nous"

Une plainte a été déposée dès jeudi soir par un agent au nom d'Amiens métropole, qui annonce dans un communiqué que "la direction des services de la Ville d’Amiens dépose plainte aujourd’hui [vendredi] auprès du Procureur de la République afin d’identifier les auteurs". La scène a été filmée par plusieurs des employés présents. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess