Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Épinal : il tente de tuer sa mère avant de se suicider

jeudi 12 avril 2018 à 17:22 Par Angeline Demuynck et Mélanie Juvé, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Un jeune homme a poignardé sa mère dans la nuit de mercredi à jeudi à Épinal. Il s'est ensuite défenestré du 3ème étage de son immeuble et est décédé. Il pourrait s'agir d'une crise de démence.

Voiture de police - photo d'illustration
Voiture de police - photo d'illustration © Radio France - Rémi Brancato

Épinal, France

Un homme de 25 ans a poignardé sa mère dans un appartement, allée des Noisetiers, à Épinal dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a ensuite sauté du troisième étage et est décédé. 

Plusieurs coups de couteau

Le procureur d’Épinal Etienne Manteaux a donné plus de détails ce jeudi lors d'une conférence de presse : la police du commissariat d’Épinal a été alertée vers 1 heure du matin pour un tapage nocturne, allée des Noisetiers. Une fois sur place, le jeune homme a sauté du troisième étage de l'appartement. Malgré l'arrivée des secours, il est décédé avant d'arriver à l'hôpital.

Les policiers ont ensuite découvert dans une chambre la mère âgée de 63 ans grièvement blessée. Plusieurs couteaux ensanglantés ont été retrouvés. La victime a été poignardée à la poitrine et au visage et a reçu plusieurs coups de poing. Opérée dans la nuit à l’hôpital de Nancy, elle a repris connaissance ce jeudi indique le procureur. 

Coup de fil alarmant

Selon les premiers éléments de l'enquête, la sœur de l'auteur des coups de couteau a reçu un appel de leur mère dans la nuit. Elle lui a indiqué que le jeune homme, qui présentait des antécédents d'alcoolisme, avait des hallucinations. L'une des pistes envisagées par le procureur est une crise de démence liée à une période de sevrage. Des analyses toxicologiques ont été effectuées pour déterminer s'il avait consommé de l'alcool. Aucune suite judiciaire n'est envisagée du fait du décès du jeune homme.