Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Épinay-sur-Seine : le tribunal ordonne à la région de sécuriser le chantier du lycée Feyder

-
Par , France Bleu Paris

C'est une victoire inédite pour les enseignants du lycée Feyder d'Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) : le tribunal administratif de Montreuil ordonne, ce mardi 23 février 2021, au conseil régional de sécuriser la circulation des engins de chantier dans l'établissement en plein travaux.

Engin de chantier devant le lycée Feyder d'Épinay-sur-Seine
Engin de chantier devant le lycée Feyder d'Épinay-sur-Seine - compte twitter Feyder - Le lycée Chantier

Une quinzaine de professeurs du lycée Jacques Feyder d'Épinay-sur-Seine ont déposé, le 19 février 2020, un référé en justice contre le conseil régional d’Île-de-France. Ils réclament à la collectivité de sécuriser la circulation des engins de chantier aux abords et dans l'établissement qui accueille un peu plus de 1.500 élèves. Ils dénoncent également un protocole d'évacuation défaillant, en cas d'incendie.

Sécuriser le chantier avant le 1er mars

Le dossier était examiné, ce mardi 23 février 2021, par le tribunal administratif de Montreuil qui a donné raison aux enseignants sur le premier point. Il demande à la région "d'améliorer la sécurisation et la signalisation du chantier" du côté de la rue Henri Wallon, avant le 1er mars 2021, soit le jour de la rentrée scolaire et ce "par tous moyens appropriés tels qu'un marquage au sol, l'installation de barrières de sécurité ou de panneaux d'information". 

En revanche, le tribunal ne se prononce pas sur les éventuelles défaillances du protocole incendie, car cela ne relève pas d'une procédure en "référé-liberté". Il souligne néanmoins que chaque bâtiment du lycée est autonome et doté de sa propre alarme incendie et le couloir "litigieux", pointé du doigt par les enseignants, n'est pas destiné à être emprunté par les services de secours qui ont leur propre accès.

"Une grande victoire" pour les enseignants

Pour les enseignants qui ont saisi la justice, c'est déjà une grande victoire. "C'est une grande satisfaction", confirme Martine Robert, professeure de philosophie au lycée Feyder. Car cela fait des mois que les personnels se plaignent des "conditions calamiteuses" dans lesquelles ils travaillent, avec des problèmes de sécurité liés au chantier mais aussi des nuisances sonores qui empêchent les élèves de se concentrer dans certains classes. Le chantier de rénovation et d'agrandissement qui a démarré en 2018 doit s'achever au printemps 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess