Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Épinay-sur-Seine : deux ouvriers morts après la chute d'une nacelle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Deux ouvriers sont décédés ce samedi matin sur un chantier à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Ils se trouvaient sur une nacelle qui est tombée. Malgré les efforts des secours, les deux hommes n'ont pas pu être réanimés.

© Maxppp -

Épinay-sur-Seine, France

Deux ouvriers sont morts ce samedi 8 juin sur un chantier à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). La nacelle sur laquelle ils se trouvaient a chuté.

Une chute depuis le 18ème étage

L'accident s'est produit vers 9h30 dans le quartier de la Source. Un des immeubles d'une cité est en rénovation depuis 2017. Les deux ouvriers étaient en train de travailler sur l'isolation thermique. Ils étaient à l'extérieur, sur la façade de l'immeuble au 18ème et dernier étage, quand la nacelle est tombée. Malgré l'intervention rapide des pompiers qui ont tenté de les réanimer, les deux hommes n'ont pas survécu, ils sont morts sur place. 

Enquête en cours

La nacelle est pourtant moderne et de "dernière génération", selon nos sources. L'entreprise qui intervient sur le chantier en possède plusieurs du même genre. Plaine commune habitat, propriétaire de l'immeuble, a décidé de suspendre le chantier (qui devait s'achever d'ici la fin de l'année) le temps que toutes les nacelles soient inspectées. Chose qui devrait être réalisée dans les prochains jours, selon Hervé Chevreau, le maire de la commune. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Saint-Denis.