Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Eric Ciotti réclame l'expérimentation à Nice de l'amende forfaitaire pour les consommateurs de drogue

-
Par , France Bleu Azur

Le député des Alpes-Maritimes vient de demander ce mercredi matin au ministre de l'Intérieur l'expérimentation à Nice de l'amende forfaitaire de 200 euros pour les consommateurs de drogue. Il l'annonce sur France Bleu Azur.

Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti veut sanctionner les consommateurs de drogue
Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti veut sanctionner les consommateurs de drogue © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Depuis la mi-juin, une nouvelle amende forfaitaire est expérimentée dans plusieurs juridictions de France, comme Marseille ou Lille. Cette amende de 200 euros peut être délivrée par les forces de l'ordre aux détenteurs et consommateurs de stupéfiants. Une disposition destinée notamment à désencombrer les tribunaux. 

Ce mercredi matin, Eric Ciotti vient de demander au ministre de l'Intérieur le lancement de l'expérimentation à Nice. Le député des Alpes-Maritime l'a annoncé sur France Bleu Azur. "Aujourd'hui on ne sanctionne plus la consommation de drogue. Elle explose en France donc il y a des trafics. Nice doit bénéficier de cette expérimentation" a expliqué Eric Ciotti. 

"Il faut réhabiliter la sanction, dissuasive et ferme." 

Les trafics de drogue gangrènent plusieurs quartiers de Nice, notamment celui des Moulins. Situé à l'ouest de la ville, il a été le théâtre de trois fusillade en moins d'un mois. Le dernière s'est déroulée lundi matin devant un supermarché. Le renfort de 60 policiers a été acceptée par le ministère de l'Intérieur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess