Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Éric Mathais, procureur de la République de Dijon, est ce lundi l'invité de France Bleu Bourgogne

dimanche 7 janvier 2018 à 18:06 Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne

Il est en poste à Dijon depuis le mois de septembre 2017: Éric Mathais, procureur de la République de Dijon, est ce lundi l'invité des "Petits dijonnais" de France Bleu Bourgogne entre 7h et 9h. Avec lui, nous évoquerons la fonction de procureur mais aussi les affaires en cours en Côte-d'Or.

Eric Mathais est le procureur de la République de Dijon depuis le mois de septembre 2017
Eric Mathais est le procureur de la République de Dijon depuis le mois de septembre 2017 - DR

Dijon, France

Être procureur de la République, c'est d'abord diriger les enquêtes judiciaires sur une juridiction, la plupart du temps sur un département. Le magistrat du parquet intervient aussi lors de graves faits divers. C'est lui qui communique à la presse. Il lui arrive aussi de plaider sur certaines affaires devant un tribunal correctionnel ou une cour d'assises.  

A Dijon, depuis le mois de septembre 2017, c'est Eric Mathais qui occupe le poste de procureur de la République. Il a succédé à Marie-Christine Tarrare partie à la cour d'appel de Bourges. A 53 ans, c'est son quatrième poste de procureur après Riom, Bourges et Brest. Il a aussi occupé le poste de vice-procureur à Clermont-Ferrand. Dès son arrivée à Dijon, Eric Mathais a eu quelques dossiers a traité comme l'affaire de l'instituteur de Genlis soupçonné de viol sur une fillette de 4 ans, finalement innocenté ou encore l'attaque au marteau sur le campus de l'université de Dijon. 

Les cinq chantiers de la justice 

En même temps, un procureur de la République doit mettre en place sur sa juridiction, les orientations déterminées par le ministère de la justice. Dans le gouvernement Macron, c'est Nicole Belloubet qui occupe le poste de garde des Sceaux. Dès le début de son mandat, la ministre de la Justice a lancé une réflexion autour des cinq chantiers de la justice, cinq axes prioritaires pour améliorer le fonctionnement de la justice. Ça va de la simplification de la procédure pénale à l'efficacité des peines en passant par la transition numérique.  

Enfin, dans chaque juridiction, le procureur de la République doit mettre en place un projet: à Dijon, c'est celui de la communication qui a été choisi.  

Rendez-vous ce lundi 8 janvier avec Eric Mathais, procureur de la République de Dijon entre 7 heures et 9 heures sur France Bleu Bourgogne.