Faits divers – Justice

Escroquerie : un réseau basé en Corrèze démantelé

France Bleu Limousin vendredi 17 avril 2015 à 20:28

Voiture de gendarmerie.
Voiture de gendarmerie. © Maxppp

Six personnes sont en détention provisoire ce vendredi soir après une vague d'arrestations menées dans plusieurs villes. Les escrocs ont abusé des grossistes corréziens pour un demi-million d'euros.

Il était basé en Corrèze mais sévissait dans une bonne partie de la France. Les gendarmes de la section de recherche de Limoges ont mis fin à un vaste réseau d'escroquerie. Ils ont interpellé en début de semaine neuf personnes qui s'en étaient pris à plusieurs dizaines d'entreprises , surtout en Corrèze mais aussi en région parisienne.

Pour agir ils avaient créé une société fictive avec des commerciaux, une flotte de voitures d'entreprise... Il escroquaient les grossistes en établissant une relation avec de petits achats, avant de plus gros. Des engins de chantiers, des voitures et même de l'alimentation. Ainsi 12 tonnes de Nutella avaient ainsi été livrées aux escrocs. Ils avaient en principe 90 jours pour régler ces commandes faites sous de faux noms mais n'honoraient jamais les factures.

Rien qu'en Corrèze, où il était basé dans un village, le réseau a fait une soixantaine de victimes pour de 538 000 euros de préjudice. Au moment de leur interpellation, les neuf malfrats procédaient en région parisienne sous le même mode opératoire et approchaient le million d'euros de butin .

En tout neuf personnes ont été interpellés dans plusieurs régions (Nord, Lorraine, Bouches-du-Rhône, Gard). Six ont été amenées en Corrèze et placées en détention provisoire pour escroquerie en bande organisée . Une septième, indirectement impliquée, est placée sous contrôle judiciaire et les deux autres relâchées.