Faits divers – Justice

Des escroqueries téléphoniques en série à Beaune

Par Christophe Tourné et Justine Dincher, France Bleu Bourgogne lundi 19 décembre 2016 à 16:18 Mis à jour le lundi 19 décembre 2016 à 17:45

Intermarché (illustration)
Intermarché (illustration) © Maxppp - Sebastien JARRY

Une arnaque par téléphone a fait plusieurs victimes à Beaune. Une société se fait passer pour l’Intermarché local et promet un beau gain. Au bout, un numéro surtaxé et une note salée.

Gare au cadeau empoisonné. Depuis quelques semaines (deux-trois mois, dit le Directeur), certains clients de l'Intermarché de Beaune sont victimes d'une arnaque par téléphone. Arnaque qui a déjà été observée dans d'autres départements, et qui donc, arrive chez nous. Des escrocs appellent chez les gens au nom du magasin. Ils leur disent qu'ils ont gagné de l'argent, jusqu'à 1.500 euros. Une jolie somme mais pour espérer la recevoir, il faut appeler un numéro surtaxé en 08.

C'est le début du piège

Notre journaliste, Justine Dincher, en a fait l'expérience pour France Bleu Bourgogne. Elle rappelle le numéro mais avant de donner son nom et son adresse, tente de savoir qui est au bout du fil. La femme qui lui répond dans un français approximatif s’énerve alors un peu.

- Madame, écoutez, ne vous inquiète pas. Donne votre adresse !
- Oui mais je veux être sure que c’est bien l’Intermarché de Beaune
- Donc ça vous intéresse de gagner un bon de 1500 euros ou non ?
- Mais utilisable où ?
- Madame notre coursier va ramener votre cadeau à domicile. S’il vous plaît, votre nom et votre prénom ?

Apparemment, notre journaliste est un peu pénible avec toutes ses questions. Démarre alors une musique. Déjà trois minutes à attendre. La facture de téléphone est en train d'exploser. L'opératrice reprend la conversation, le ton encore plus ferme.

- Ça vous intéresse ou non ? Je suis très claire. Juste Madame votre nom et prénom. Pas plus !

Pour Justine Dincher, c’est toujours non. Elle s’entend donc répondre que le lot est remis en jeu. Les escrocs tenteront leur chance avec d'autres, comme avec cette Côte-d'Orienne, qui n'est pas tombée dans le piège. Elle n’en est pas moins furieuse pour autant, après cet appel.

"Je souhaite que ces personnes soient vraiment prises la main dans le sac. C’est dommage en cette fin d’année de pleurer et de s’en vouloir d’avoir appeler un numéro qui va vous déplumer, surtout en ce moment. Il fait froid", conclue-t-elle avec une pointe d’humour. Le magasin Intermarché de Beaune assure avoir porté plainte et conseille à ses clients qui ont été appelés, d'en faire de même.