Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Escroqueries : plusieurs entreprises de Haute-Savoie victimes d’arnaques aux faux ordres de virement

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Dans le Chablais (Haute-Savoie), deux entreprises viennent de perdre plusieurs milliers d’euros suite à l’arnaque dite des "faux ordres de virement" (FOVI). Le commissariat de Thonon-les-Bains lance un appel à la vigilance.

Cybercriminalité. (Image d'illustration)
Cybercriminalité. (Image d'illustration) © Maxppp -

Haute-Savoie, France

C’est une arnaque très connue chez les cybercriminels : la fraude aux "faux ordres de virement" (FOVI). Elle existe depuis 2010 et a déjà fait des centaines de victimes partout en France. La semaine dernière, c’est en Haute-Savoie, et plus précisément dans le Chablais, que plusieurs nouveaux cas ont été signalés. Deux entreprises ont été escroquées et, selon nos informations, le préjudice global approcherait les 200 000 euros. "A chaque fois, les escrocs ciblent les comptables des sociétés", explique le commissaire de Thonon-les-Bains. "Ils demandent par courriel d’effectuer des virements en urgence en se faisant passer pour le patron de l’entreprise ou pour un fournisseur qui a changé de coordonnées bancaires." 

"Avant d'agir, les escrocs ont généralement étudié le fonctionnement de l'entreprise." - Nicolas Barreau, commissaire de police à Thonon-les-Bains 

ECOUTEZ Nicolas Barreau, commissaire de police à Thonon-les-Bains.

Comment sont pratiqués ces faux ordres de virement ?

Selon la police nationale, ils sont réalisés par téléphone ou par mail. Cette escroquerie aux "faux ordres de virement" (FOVI) concerne les entreprises de toute taille et de tous les secteurs

La "fraude au président" consiste pour des escrocs à convaincre le collaborateur d'une entreprise d'effectuer en urgence un virement important à un tiers pour obéir à un prétendu ordre du dirigeant, sous prétexte d'une dette à régler, de provision de contrat ou autre. 

Le "changement de RIB" consiste pour les fraudeurs à envoyer un mail à un salarié du service de comptabilité ou trésorerie de l'entreprise en se faisant passer pour un fournisseur, et lui demander de diriger ses versements vers un autre compte bancaire appartenant aux escrocs. 

Souvent situés à l'étranger, ils collectent en amont un maximum de renseignements sur l'entreprise. Cette connaissance de l'entreprise associée à un ton persuasif et convaincant est la clé de réussite de l'arnaque. L'opération est alors lancée sur les personnes capables d'opérer les virements (services comptables, trésorerie, secrétariat...). 

En cas d'attaque, les services de police conseillent de déposer rapidement une plainte en apportant un maximum d'éléments.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu