Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Escroqueries pour 9 millions d'euros : deux ans et demi de prison ferme pour le "Madoff du Boulonnais"

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer a condamné ce jeudi Serge Lévêque à cinq ans de prison dont deux ans et demi avec sursis pour avoir escroqué plus de 80 personnes début des années 2000 pour un total de 9 millions d'euros. Une cinquantaine de victimes s'étaient portées partie civile.

Le jugement du procès de Serge Lévêque a été rendu ce jeudi (image d'illustration).
Le jugement du procès de Serge Lévêque a été rendu ce jeudi (image d'illustration). © Maxppp - Nicolas Kovarik

Initialement attendu le 9 avril, le délibéré sur l'affaire de Serge Lévêque a été rendu ce jeudi après-midi au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. L'ancien courtier est condamné à cinq ans de prison dont deux ans et demi assortis d'un sursis.

Plus de 80 victimes

Début mars, Serge Lévêque était jugé devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. Poursuivi entre autres pour escroquerie en bande organisée, cet ancien courtier en assurance de 61 ans, a été surnommé « le Madoff Boulonnais » en rapport avec Bernard Madoff, l'homme d'affaires américain condamné en 2009 pour des escroqueries pouvant porter sur 65 milliards de dollars américains. 

Il est soupçonné d’avoir escroqué entre 2001 et 2011 plus de 80 personnes pour un total de 9 millions d’euros. Une cinquantaine de victimes se sont portées partie civile. La technique de Serge Lévêque était de convaincre des amis ou des membres de la famille de lui confier leurs économies qu'il plaçait dans une mine d'or au Burkina-Faso pouvant rapporter jusqu'à 12% par an. 

Comme dans beaucoup d'autres affaires, il rémunérait ses premiers clients avec de l'argent escroqué à de nouvelles victimes. Son associé qui encaissait les chèques s'est suicidé et l'homme des mines d'or, en fuite, reste introuvable. Le procureur avait requis cinq ans de prison dont trois avec sursis lors du procès en mars dernier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess