Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Essais cliniques de Poitiers : le professeur Jean-Bernard Fourtillan arrêté à Chaudes-Aigues dans le Cantal

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Selon une information dévoilée par nos confrères de la Montagne, Jean-Bernard Fourtillan, poursuivi pour l’organisation illégale d'essais thérapeutiques à l'abbaye de Sainte-Croix près de Poitiers, a été arrêté jeudi à Chaudes-Aigues, dans le Cantal. Il a été incarcéré à la prison d'Aurillac.

L'abbaye de Sainte-Croix où ont eu lieu les essais cliniques illégaux.
L'abbaye de Sainte-Croix où ont eu lieu les essais cliniques illégaux. © Maxppp - Agence

On l'avait quitté en décembre dernier, interné en psychiatrie à Uzès dans le Gard. Jean-Bernard Fourtillan, pharmacien poitevin à la retraite, refait parler de lui. Visiblement sorti de son séjour psychiatrique, l'organisateur présumé des essais cliniques illégaux menés à l'abbaye Sainte-Croix près de Poitiers a été arrêté jeudi dans le Cantal. 

L'arrestation a eu lieu à Chaudes-Aigues dans un hôtel de la commune. Le professeur, qui se trouvait a priori sous contrôle judiciaire, avait à son encontre un mandat d'arrêt. Le Poitevin, connu pour ses positions anti-vaccins et proche du professeur Henri Joyeux, est passé devant un juge en fin d'après-midi, avant d'être incarcéré à la maison d'arrêt d'Aurillac. Toujours selon la Montagne, son transfert vers Paris était prévu ce vendredi pour une audition avec le magistrat instructeur de l'enquête consacrée aux essais thérapeutiques.

Professeur honoraire de la faculté de médecine et de pharmacie de Poitiers, Jean-Bernard Fourtillan devra répondre face à la justice de sa responsabilité dans l'organisation de ces essais qui avaient défrayé la chronique courant 2019. Un essai clinique "sauvage" mené "illégalement" sur au moins 350 malades de Parkinson ou d'Alzheimer dans une abbaye près de Poitiers selon les propos de l'agence du médicament à l'époque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess