Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Essonne : des bombes d'acide découvertes dans un parc pour enfants

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Dans la nuit de samedi à dimanche, des bombes d'acide ont été découvertes dans un parc de la commune de Villabé. Deux adolescents ont été mis en examen.

Gendarmerie (photo illustration)
Gendarmerie (photo illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Villabé, France

C'est en ouvrant le portail du parc Héridan à Villabé, que le gardien en charge de la surveillance a déclenché un dispositif et provoqué une détonation. Un fil de pêche reliait le tourniquet à l'entrée du parc à une bouteille contenant un liquide. Le drame a été évité, alors que ce parc est fréquenté chaque jour par de nombreux enfants. "Des enfants ou des parents entrant dans le parc auraient pu être atteints" reconnait le maire contacté par France Bleu Paris, "choqué et pas habitué à ce genre d’événements". 

Rapidement alertés, les démineurs sont intervenus afin de neutraliser l’ensemble des engins. Au total, ce sont quatre bombes artisanales qui ont été découvertes : "des bouteilles, remplis d'un liquide avec de l'aluminium et chacune reliées avec du fil de pêche aux entrées du parc" explique Karl Dirat, maire de la commune. Il affirme que "six emplacements avaient été préparés pour l'installation d'autres dispositifs." 

Deux adolescents de la commune mis en examen

Les deux adolescents ont reconnu les faits, expliquant avoir été inspirés par une vidéo sur Internet. Ils ont été mis en examen devant le juge pour enfants. Inconnus des services de police, ils font l’objet d’une mesure d’investigation en milieu ouvert. Le maire de la commune a demandé à ce que les deux jeunes "réalisent un mois de travaux d'intérêt communal, compte tenu de la gravité des faits".  

Choix de la station

France Bleu