Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Essonne : des pompiers visés par des tirs, l'un d'eux est blessé

-
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

Vers 23h30, mardi 14 juillet, des pompiers se sont fait tirer dessus à Etampes (Essonne) alors qu'ils intervenaient sur un feu de véhicule. L'un d'eux est blessé au mollet.

Illustration pompier
Illustration pompier © Radio France

Un pompier a reçu une balle qui a traversé son mollet, mardi 14 juillet, lors d'une intervention quartier de Guinette à Etampes (Essonne). Les hommes du feu ont été appelés à 23h05 pour éteindre une voiture incendiée. Après leur intervention, une fois l'incendie éteint, ils ont essuyé des tirs d'armes à feu vers 23h30, selon les informations de France Bleu Paris.

Tirs par arme à feu

Le pompier blessé a été transporté à l'hôpital, mais ses jours ne sont pas en danger. Avec ses cinq collègues ils se sont réfugiés dans la gendarmerie la plus proche. Ils sont fortement choqués, ont précisé les pompiers de l'Essonne à franceinfo.

Le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin tout comme la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse ont condamné cette attaque. 

Gérald Darmanin (LREM) a exprimé son "soutien indéfectible", précisant qu'il avait "veillé à ce qu'une plainte soit déposée". Pour Valérie Pécresse (SL Soyons Libres!), "Un nouveau palier dans la violence a été franchi hier". "Intolérable! ajoute-t-elle. J'attends de l'Etat une présence policière renforcée pour nos banlieues cet été".

Le pompier touché au mollet a pu ressortir de l'hôpital ce matin, mercredi 15 juillet. Mais il écope de plusieurs jours d'ITT (incapacité temporaire de travail). 

La police précise qu'il n'y a pas eu d'arrestation mais une enquête est en cours.

Les pompiers visés aussi à Corbeil-Essonne

A Corbeil-Essonne, vers 19 heures mardi 14 juillet, les pompiers ont également été pris à partie. Ils ont fait l'objet d'agression physique et verbale mais il n'y a pas eu de blessé.

Par la suite, les pompiers de l'Essonne ont été appelés à de multiples reprises pour des feux de poubelles et de voitures, mais, cette fois, ils ont été escortés par des policiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess