Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Essonne : le boxeur Patrice Quarteron en garde à vue pour la seconde fois en 24h

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le boxeur Patrice Quarteron, ancien champion du monde de boxe thaïlandaise, a été placé en garde à vue à Evry (Essonne) deux fois en l'espace de 24h, dont la seconde le vendredi 17 juillet. Il s'en est pris verbalement à des policiers.

Le boxeur Patrice Quarteron lors de la 30e édition des Sportels awards de Monaco au Grimaldi forum, le 23 octobre 2019.
Le boxeur Patrice Quarteron lors de la 30e édition des Sportels awards de Monaco au Grimaldi forum, le 23 octobre 2019. © Maxppp - Sébastien Botella

A peine sorti de garde à vue, le voici de nouveau interpellé : le boxeur Patrice Quarteron, ancien champion du monde de boxe thaïlandaise, a été placé en garde à vue au commissariat d'Evry (Essonne) vendredi 17 juillet, alors qu'il avait déjà été arrêté une première fois jeudi. Il s'en est pris verbalement à des policiers, concernant une affaire dans laquelle il a porté plainte. 

Il traite le commissaire de "menteur" sur Facebook

Jeudi, Patrice Quarteron s'est présenté au commissariat d'Evry pour réclamer des nouvelles concernant un dossier dans lequel il a porté plainte, le 8 janvier. Son domicile de Corbeil-Essonnes avait été visé par des tirs d'armes à feu. Le 20 juin, il avait déposé une nouvelle plainte après des détonations, entendues à proximité de chez lui. "Ça fait quatre mois que j'attends, je veux des réponses maintenant. Vous attendez quoi ?", a-t-il lancé au policier, filmant la scène en direct avec son téléphone portable. Il a par la suite été placé en garde à vue pour "menace de mort sur personne dépositaire de l'autorité publique" et "atteinte à l'intimité de la vie privée". 

Vendredi, c'est cette fois pour "outrage" qu'il a été arrêté et placé en garde à vue. Car, juste après sa sortie de garde à vue, le boxeur a publié la photo du commissaire d'Evry sur son compte Facebook, accompagné de son nom complet. "Tu vas te souvenir de moi toute ta vie. Sache que tu vas me respecter", écrit-il à l'adresse du commissaire, qu'il traite de "menteur".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess