Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On est supporters pas bandits" La colère des supporters du Nîmes-Olympique contre la préfecture de la Loire

-
Par , France Bleu Gard Lozère
Nîmes, France

C'est une décision de la préfecture de la Loire que les supporters du Nîmes Olympique ne supportent pas. Ils ne devront pas être plus de 500 lors des 32e de finale de la coupe de France le 7 janvier à Saint-Etienne. Problème : beaucoup ont déjà réservé bus et billets.

Foot - image d'illustration
Foot - image d'illustration © Radio France

500 et pas un de plus ! Le message de la préfecture de la Loire est clair : lors de la rencontre entre les verts et le Nîmes Olympique prévue le 7 janvier prochain à Geoffroy Guichard, le nombre de supporters crocos doit être un chiffre rond dans les tribunes et pas n'importe lequel : 500 Nîmois. 

Une décision qui scandalise les associations de supporters de foot nîmois. 17 bus, avec plus de 800 Nîmois sont déjà prévus.

Cyril Roure le président de l'association "Némausus 2013"ne comprend pas cette décision. 

Je trouve ça aberrant de la part d'un préfet de prendre une telle décision. Il y a des matchs de Ligue 1 tous les week-end dans ce stade et il n'y a pas un tel dispositif, là c'est un match de coupe de France. Pourquoi on a peur que 500 ou 1.000 supporters aillent à Geoffroy Guichard ? Nous on y va pas pour des débordements, on y va pour un match de foot. On est supporter, on est pas des voyous ni des bandits". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cyril Roure avoue avoir dépensé 13.000 euros pour la réservation des bus et des billets,  il se demande comment il va pouvoir se débrouiller si le préfet maintient sa décision. 

Comment on fait pour rembourser plus de 450 personnes ? Je n'ai pas de trésorerie pour gérer ça  ! C'est le préfet qui va nous rembourser ?  Moi j'ai pas intention de faire manger des pâtes à mes enfants pour payer des bus"

Cyril Roure qui affirme que même si le préfet maintient sa décision il ne veut pas choisir entre les supporters qui iront au stade et ceux que l'on va rembourser. " Des  enfants attendent ces places comme cadeau de noël, si on fait ça ils n'auront pas ce qu'ils veulent au pied du sapin"

Il préfère donc maintenir le voyage et les billets. Tant pis s'ils doivent monter en voiture, les supporters des crocos iront coûte que coûte assister à la rencontre Saint-Etienne/Nîmes Olympique, le 7 janvier à Geoffroy Guichard. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess