Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Esvres-sur-Indre : une conductrice de bus victime d'une tentative de viol

-
Par , France Bleu Touraine

Une conductrice de bus a été agressée par un homme samedi soir, à Esvres-sur-Indre (Indre et Loire). La victime a reussi à mettre en fuite son agresseur. Un suspect est en garde à vue.

Un homme est en garde à vue ce dimanche. Il est soupçonné d'avoir tenté de violer la conductrice d'un bus, samedi à Esvres-sur-Indre.
Un homme est en garde à vue ce dimanche. Il est soupçonné d'avoir tenté de violer la conductrice d'un bus, samedi à Esvres-sur-Indre. © Radio France - Nina Valette

Esvres-sur-Indre, France

L'homme a profité d'être seul avec la victime.  Une conductrice de bus a été agressée sexuellement durant son service, samedi dans la soirée, à Esvres-sur-Indre. Son agresseur présumé a été interpellé, il est en garde à vue. 

Au moment des faits, dans le véhicule, il n'y a qu'un seul passager : un jeune homme de 18 ans. Il tente alors de violer la conductrice, qui le met en fuite. Dans sa course, il oublie son téléphone portable. C'est d'ailleurs grâce à cela que les gendarmes réussissent à l'identifier et à remonter sa trace. Il est finalement interpellé dimanche au petit matin.

La garde à vue doit se poursuivre jusque lundi soir

"La conductrice n'est pas blessée, mais elle est très choquée", le procureur de Tours Grégoire Dulin. Le suspect est toujours en garde à vue, les auditions doivent encore se poursuivre lundi. Le suspect pourrait ensuite être présenté au parquet.