Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Et si Nantes s'inspirait de Bordeaux pour sécuriser ses bords de fleuve ?

lundi 6 novembre 2017 à 17:51 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Et si Nantes s'inspirait de Bordeaux pour sécuriser ses bords de fleuve ? C'est le souhait formulé ce lundi matin par l'élue d'opposition municipale Laurence Garnier sur l'antenne de France Bleu Loire Océan. Nous avons donc contacté nos voisins pour voir comment ils faisaient.

A Nantes, six jeunes se sont noyés ces dernières années en tombant dans la Loire au cours de soirées alcoolisées.
A Nantes, six jeunes se sont noyés ces dernières années en tombant dans la Loire au cours de soirées alcoolisées. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Six jeunes se sont noyés ces dernières années en tombant dans la Loire au cours de soirées alcoolisées. Le dernier en date, c'était Hugo Poupet. Des fleurs lui rendant hommage sont toujours visibles au pied de la passerelle du palais de justice de Nantes.

Mais que fait Bordeaux que nous ne faisons pas ?

Depuis cinq ans Bordeaux dispose d'une brigade fluviale : un bateau à moteur et neuf policiers employés à temps plein. A chaque sortie sur l'eau ils sont trois dans l'embarcation : un pilote, un plongeur, un équipier. Les jeudis, vendredis et samedis ils travaillent la nuit de 20 heures à 4 heures du matin, le reste de la semaine, ils patrouillent l'après-midi.

Le long des quais de la Garonne ils délogent quotidiennement les jeunes (et moins jeunes) qui franchissent les garde-corps.

Le syndicat de police SGP souligne que la création de cette brigade a coûté 100 000 euros, auxquels s'ajoutent les formations, les tenues, l'essence et l'entretien du bateau. Des bouées de sauvetage ont également été installées le long des quais : 32 au total. Ainsi que des caméras de vidéos protection : il y en a 15, positionnées à terre sur des poteaux, de part et d'autres du cours d'eau. Leur installation, additionnée à la pose d'éclairages plus puissants se chiffre à 200 000 euros. La mairie de Bordeaux précise qu'on y voit la nuit comme en plein jour.

Implantation des caméras le long de la Garonne à Bordeaux (document fourni par la mairie de Bordeaux). - Aucun(e)
Implantation des caméras le long de la Garonne à Bordeaux (document fourni par la mairie de Bordeaux). -

Le dispositif bordelais semble porter ses fruits. Après six noyades en moins d'un an en 2012 la série noire s'est arrêtée.