Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Etape importante pour les ex-salariés de la Halle à Issoudun

-
Par , France Bleu Berry

Depuis plusieurs mois, 243 ex-salariés de la Halle à Issoudun réclament que leur soit reconnu un préjudice d'anxiété pour avoir été exposé à de l'amiante dans le cadre de leur travail. Ce mardi, ils ont de nouveau rendez-vous aux Prud'hommes.

L'été dernier, le site a fermé licenciant les 287 salariés.
L'été dernier, le site a fermé licenciant les 287 salariés. © Radio France - Emeline Ferry

C'est une étape importante pour les ex salariés de la Halle à Issoudun. Le tribunal des Prud'hommes de Châteauroux fait un point sur la procédure entamée par 243 d'entre eux contre leur ancien employeur. Ils réclament la reconnaissance d'un préjudice d'anxiété, pour avoir été exposés à l'amiante

Depuis, tous ont été licenciés, le site a fermé l'été dernier. Mais ils se battent pour faire reconnaitre l'angoisse qu'engendre le simple fait de savoir qu'ils ont couru un risque dont on ne mesure pas les conséquences pour l'avenir.

Un jugement attendu mi-octobre

Tout a commencé en 2019, les salariés ont appris par leur direction que l'un des bâtiments dans lequel ils travaillent est amianté. Ils ont entamé une procédure pour faire reconnaître le stress qu'implique a posteriori cette exposition. Lors de la dernière audience aux Prud'hommes, la direction a demandé que chacun des plaignants prouvent qu'il avait pu être amené à travailler dans le bâtiment amianté. Leur avocat assure avoir un document émanant de la direction elle-même et recensant les salariés qui ont travaillé dans cet entrepôt. Nouvelle pièce qu'il fournira ce mardi.

La procédure sera longue et exceptionnelle. Pour accueillir tous les plaignants, la justice va s'installer lors des plaidoiries à la rentrée, dans l'amphithéâtre Balsan, à la cité du numérique, à Châteauroux. Le jugement devrait être rendu mi-octobre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess