Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

État d'urgence dans la Loire : "il faut ajuster l'organisation des manifestations" (préfet de la Loire)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Étienne, France

Fabien Sudry a fait le point ce vendredi après-midi avec les maires de la Loire après la reconduction de l'état d'urgence. Si aucune manifestation à caractère sportif ou culturel ne devrait être annulée, il appelle les organisateurs à limiter les évènements exigeants pour les forces de l'ordre.

Le préfet avec les représentants des forces de l'ordre du département
Le préfet avec les représentants des forces de l'ordre du département - Julien Corbière

La vie doit continuer mais avec raison. C'est en substance le message que le préfet de la Loire a voulu faire passer aux maires réunis ce vendredi après-midi à la préfecture à Saint-Étienne. Fabien Sudry a rencontré les élus pendant près de trois heures pour leur détailler les modalités d'application de l'état d'urgence dans le département. L'état d'urgence vient d'être prolongé pour une durée de trois mois dans tout le pays.

La Sainte-Catherine mercredi à Saint-Galmier, aura donc bien lieu. Idem pour le Téléthon à Saint-Étienne, à Roanne et ailleurs. Pas d'interdiction non plus pour la Sainte-Barbe, mais les organisateurs seront certainement appelés à revoir leur copie. Pas question pour le préfet de dire ce qui sera interdit mais il s'agit bien de ne pas disperser les moyens parce qu'il faudra aussi sécuriser les bureaux de vote les 6 et 13 décembre.

Contrairement au Rhône avec la fête des Lumières, le préfet de la Loire, Fabien Sudry, n'envisage donc pour l'instant pas d'interdition. Mais il va maintenant prendre des décisions au cas par cas.

Le préfet de la Loire, Fabien Sudry

Le préfet a décidé d'interdire la manifestation pour la paix qui avait été prévue place Jean Jaurès à Saint-Étienne suite aux attentats. Cette manifestation avait été organisée par le PCF, les jeunesses communistes et la CGT. Il a aussi fait le point sur les perquisitions administratives dans le département de la Loire : 6 ont été réalisées dans les nuits de mercredi à jeudi et de jeudi à vendredi dans le cadre des recherches d'islamistes radicaux, trois en zone police, trois en zone gendarmerie. Aucune n'a débouché sur une procédure judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess