Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

État d'urgence : ses répercussions dans la Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Étienne, France

L'état d'urgence a été décrété vendredi soir par le président François Hollande. Un deuil national de trois jours débute ce dimanche matin. L'émotion est forte après les attentats de Paris. Et le mot d'ordre des autorités c'est "sang-froid" et "détermination".

Pompiers, Police, Gendarmerie, Armée, Procureur et Préfet mobilisés
Pompiers, Police, Gendarmerie, Armée, Procureur et Préfet mobilisés © Radio France - Mathilde Montagnon

C'est une mesure exceptionnelle. L'état d'urgence décrété pour douze jours par le chef d'Etat François Hollande. Une mesure exceptionnelle face à des évènements dramatiques. Ces attentats perpétrés en plein coeur de Paris vendredi 13 novembre. Dans la région Rhône-alpes, comme sur l'ensemble du territoire, la police, la gendarmerie, la Préfecture, l'armée sont mobilisés. "Dans les transports dans les gares, conformément au plan vigipirate, les contrôles sont renforcés, explique le Préfet de Région Michel Delpuech. Aux frontières et dans les aéroports les contrôles sont renforcés. Même chose dans les centres commerciaux. Les contrôles aléatoires c'est un sac ouvert sur vingt. désormais c'est un sac sur sept". 

Michel Delpuech, le Préfet de Région

Dans la Loire, la mobilisation des forces de l'ordre est forte également. Noëlle Deraime, la directrice de la sécurité publique du département explique qu'elle a annulé les congés des policiers "on a rappelé les fonctionnaires en vacances, pour être plus présents. Présence et visibilité sur tous les points sensibles. Ce sont les lieux de grands rassemblements, les établissements publics, la gare SNCF, les grandes surfaces". L'aéroport d'Andrézieux-Bouthéon qui est point de passage des frontières est également particulièrement surveillé "_le Préfet a mobilisé le service des douanes, détaille le commandant du groupement de gendarmerie Jean-François Morel Et nous avons demandé le concours de la brigade de gendarmerie des transports aériens. Dès lors que les vols notamment en hors espace Schengen en provenance d’Istanbul et de Fez se poseront. Nous procéderont à des contrôles renforcés des titres de transport et des documents de voyage".

Pour le moment je n'ai pas identifié la nécessité de mettre en œuvre un couvre-feu dans la Loire, mais cela reste possible, le Préfet, Fabien Sudry

Dans les écoles, les sorties scolaires sont annulées la semaine prochaine. Pour Fabien Sudry le Préfet de la Loire "Ce sont des facteurs de difficulté. Il n'est pas question d'interdire le fonctionnement des établissements scolaires. Mais ces déplacements sont des facteurs de difficulté dans la maîtrise des flux et de la sécurité des élèves". une minute de silence sera organisée lundi à midi pour rendre hommage aux victimes.

Reportage de Mathilde Montagnon

Ce week-end, les manifestations sportives ou culturels ne sont pas interdites dans la Loire. Mais le Préfet incite les maires des communes concernées et les organisateurs à les reporter. "Dans une période de deuil national on ne fait pas la fête, explique Fabien Sudry. C'est simple. C'est le bon sens qui doit nous guider. Et la solidarité à l'égard de ceux qui ont été victimes de ces évènements. (...) Le couvre-feu fait partie des dispositions pouvant être mise en oeuvre dans le cadre de l'état d'urgence. Pour le moment je n'ai pas identifié dans le département de la Loire la nécessité de le mettre en œuvre mais cela reste possible."

Fabien sudry, le Préfet de la Loire

Enfin, le Procureur de la République de Saint-Étienne promet qu'il sera intransigeant et extrêmement ferme en cas d'apologie du terrorisme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess