Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Etats-Unis : les nuits d'émeutes se succèdent à Ferguson (Missouri) après la mort d'un jeune noir

mardi 19 août 2014 à 11:20 France Bleu

Deux personnes ont été blessées par balle et 31 arrêtées dans la nuit de lundi à mardi à Ferguson, dans le Missouri, aux Etats-Unis. Une ville secouée par des nuits d'émeutes à caractère racial depuis la mort, le 9 août dernier, d'un jeune noir de 18 ans, abattu de six balles par un policier blanc alors qu'il n'était pas armé.

Les forces de police à Ferguson
Les forces de police à Ferguson © MaxPPP

Les nuits d'émeutes se succèdent à Ferguson, dans le Missouri, après la mort le 9 août de Michael Brown , un jeune afro-américain de 18 ans abattu par un policier blanc. Brown n'était pas armé, et la veillée organisée au lendemain de sa mort dérape : une douzaine de commerces sont pillés, une trentaine de personnes sont arrêtées et deux policiers blessés. L'ouverture d'une enquête du FBI renforce le sentiment que la police de Ferguson est raciste, et chaque nuit, depuis, des manifestants font face aux forces de l'ordre.

Un couvre-feu a été instauré par le maire de Ferguson le 16 août, mais celui-ci n'est pas respecté par les manifestants, obligeant le gouverneur du Missouri à faire appel à la Garde nationale lundi 18 août pour épauler les forces de police locales. Une décision qui n'a pas calmé les esprits puisque deux personnes ont donc été blessées dans la nuit de lundi à mardi (18 août), et 31 arrêtées. Les victimes auraient été blessées par des tirs provenant des manifestants, selon la police, qui n'aurait de son côté pas ouvert le feu.

Devant la dégradation de la situation, le Président américain Barack Obama, qui avait déjà appelé au calme quelques jours après le début des émeutes, va de nouveau s'exprimer dans les prochaines heures. Il a d'ores et déjà annoncé que le ministre de la Justice, Eric Holder, va se rendre sur place.

Ferguson : les derniers événements - Aucun(e)
Ferguson : les derniers événements