Faits divers – Justice

États-Unis : un policier blanc filmé en train d'abattre un homme noir inculpé pour meurtre

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 8 avril 2015 à 8:33

La scène filmée par un témoin, sur laquelle le policier tire dans le dos d'un homme noir
La scène filmée par un témoin, sur laquelle le policier tire dans le dos d'un homme noir © Capture d'écran Dailymotion

Un policier blanc a été inculpé de meurtre mardi en Caroline du Sud (sud-est des Etats-Unis), après avoir tiré plusieurs fois dans le dos d'un homme noir non armé. La scène a été filmée par un témoin, et la vidéo publiée par le New York Times.

Aux États-Unis, une nouvelle affaire de bavure policière a éclaté mardi, dans un contexte déjà très tendu de tensions raciales. Un policier blanc a été arrêté et inculpé de meurtre à North Charleston, commune de Caroline du Sud. Il a été filmé en train de tirer dans le dos d'un homme noir en fuite et sans arme. 

Une vidéo qui contredit les déclarations du policier

Cette vidéo, envoyée au journal New York Times par un témoin, montre nettement le policier qui a tiré huit fois dans le dos de l'homme qui courait après s'être fait arrêté lors d'un banal contrôle routier.   

Sur la vidéo, on voit ensuite le policier marcher calmement jusqu'à l'homme, Walter Scott, qui serait âgé de 50 ans, lui enjoignant de mettre les mains dans le dos avant de lui passer les menottes. L'homme est mort quelques instants après. Avant que la vidéo ne soit diffusée, le policier aurait affirmé que Walter Scott l'avait agressé et s'était emparé de son Taser. Ce document dément aussi les dires de la police selon lesquels les agents avaient tenté de ranimer la victime.

Le fantôme de Ferguson

Mardi soir, le frère de la victime s'est interrogé :"S'il n'y avait pas eu de vidéo, connaîtrions-nous la vérité?" . Cet incident intervient dans un contexte déjà tendu et risque de raviver les tensions raciales aux Etats-Unis, déjà secoués par de nombreux cas d'hommes noirs abattus ou brutalisés par des policiers blancs.   

La mort début août à Ferguson (Missouri) d'un jeune Noir non armé, tué par un policier blanc, avait provoqué des manifestations dans tout le pays pour dénoncer les violences policières à l'encontre des Noirs. Le policier de Ferguson n'a finalement pas été poursuivi en justice, faute de preuves, mais le département de la Justice a publié un rapport accablant sur les pratiques racistes coutumières de la police et des responsables de la municipalité, dont plusieurs ont démissionné dans la foulée. Entre-temps, d'autres bavures ont eu lieu.