Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Étudiant mort dans un lac en Corrèze : la victime se serait noyée seule

-
Par , France Bleu Limousin

L'enquête avance au lendemain de la découverte du corps d'un étudiant de 19 ans dans le lac de Soursac, en Corrèze. Alors qu'il participait à un week-end d'intégration, l'homme a disparu alors qu'il était en train de nager. Il pourrait s'être noyé seul selon les premiers éléments.

Les pompiers plongeurs (image d'illustration) ont sondé le lac samedi, avant que les plongeurs de la gendarmerie découvrent le corps de la victime dimanche
Les pompiers plongeurs (image d'illustration) ont sondé le lac samedi, avant que les plongeurs de la gendarmerie découvrent le corps de la victime dimanche © Maxppp - /

L'enquête se poursuit après la mort d'un étudiant de 19 ans à Soursac, en Corrèze. Porté disparu depuis samedi en fin de matinée, le corps du jeune homme a été retrouvé par les plongeurs de la gendarmerie ce dimanche en début d'après-midi.

En parallèle, les investigations continuent pour connaître le contexte et les raisons de la mort de l'étudiant en STAPS à l'université Paris Descartes, alors qu'il participait à un week-end d'intégration avec plus d'une centaine de personnes à la base de Pont Aubert.

Le jeune homme aurait plongé et ne serait pas remonté

Alors que beaucoup de fantasmes ont rapidement émergé autour de la mort du jeune homme dans un contexte festif et de proximité de l'eau, c'est bien la thèse du malheureux et banal accident par noyade qui est, à ce stade, la plus plausible.

En train de nager avec deux autres participants, le jeune homme aurait plongé en vue de rejoindre un ponton sans jamais refaire surface, selon les premiers éléments de l'enquête. Les témoignages de pêcheurs iraient aussi en ce sens.

L'autopsie de son corps, prévue ce mardi matin à l'institut médico-légal de Limoges, pourrait apporter une confirmation sur les raisons de ce décès. A ce stade, l'enquête est toujours ouverte pour rechercher la cause de la mort.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess