Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Étudiante sénégalaise disparue : la piste toulousaine écartée

La communauté sénégalaise en France est en émoi depuis la disparition le 4 janvier 2021 de Diary Sow, une étudiante au prestigieux lycée Louis-le-Grand à Paris. La jeune fille a bien séjourné à Toulouse peu avant, mais elle serait rentrée à Paris selon nos informations.

Avis de recherche publié sur les réseaux après la disparition de Diary Sow.
Avis de recherche publié sur les réseaux après la disparition de Diary Sow. - Consul du Sénégal

C'est une affaire qui ébranle toute la communauté sénégalaise en France depuis la rentrée. Diary Sow, 20 ans, élève en prépa au prestigieux lycée Louis-le-Grand à Paris, a disparu depuis le 4 janvier. La jeune fille a bien fait un séjour à Toulouse pendant les vacances, juste avant sa disparition, mais elle est depuis retournée à la capitale.

Remontée de Toulouse à Paris avec son amie

L'histoire prend de l'ampleur car cette jeune fille a été désignée deux années de suite "meilleure élève du Sénégal", elle est très connue dans son pays et auprès de ses ressortissants. Ampleur décuplée par la mobilisation des Sénégalais de France sur les réseaux sociaux.

D'après nos informations, Diary est venue à Toulouse pendant les vacances de Noël rendre visite à sa meilleure amie, elle aussi sénégalaise et étudiante à la faculté de médecine de Toulouse. Diary aurait quitté la ville rose le 1er janvier 2021, en compagnie de son amie, direction la capitale. C'est à Paris que les deux jeunes femmes ont disparu des radars le 4 janvier, trois jours après leur départ de la Haute-Garonne.

À Paris, les enquêteurs de la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne) restent optimistes, ils misent sur une issue positive dans cette affaire. Ils n'excluent pas que les deux jeunes amies se manifestent très bientôt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess