Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Eure : sept personnes condamnées pour trafic d'héroïne et de cannabis

Sept personnes ont été condamnées ce vendredi par le tribunal d'Évreux pour trafic de drogues à des peines allants de dix mois de prison avec sursis à deux ans de prison ferme.

 (photo d'illustration : palais de justice d'Évreux)
(photo d'illustration : palais de justice d'Évreux) © Radio France - Laurent Philippot

Le trafic durait depuis près de neuf mois. Sept personnes ont été condamnées ce vendredi par le tribunal correctionnel de l'Eure dans une affaire de trafic d'héroïne et de cannabis autour de Brionne et Bernay. Les peines prononcées vont de dix mois avec sursis à deux ans de prison ferme.

Des incendies de représailles entre trafiquants

L'enquête commence en avril dernier, plusieurs haies en bordure de terrain et des véhicules sont incendiées à Brionne. Selon les enquêteurs, il s'agit d'intimidations, des représailles entre trafiquants de drogue qui se battent pour un seul et même territoire. Les gendarmes remontent la piste jusqu'à une dizaine de personnes qui revendent du cannabis et de l'héroïne autour de Brionne et Bernay, et qui fournissent également des détenus de la maison d’arrêt de Rouen et du centre de détention de Val de Reuil.

Une trentaine de perquisitions sont menées autour de Bernay la semaine dernière, les gendarmes trouvent quelques grammes de drogue, tout le matériel du trafiquant, balance, carnet de comptes, mais aussi 1500 euros en liquide, quatre fusils, quatre télévisions grands écrans plats, cinq montres de luxe, vingt-cinq téléphones portables, des VTT et trottinettes électriques, la preuve selon les enquêteurs d'un trafic régulier et rentable.

De dix mois avec sursis à deux ans de prison ferme

Vingt-six personnes sont interpellées ou interrogées, ce vendredi, sept ont été jugées devant le tribunal correctionnel d'Evreux, 5 hommes et 2 femmes dont une maman, revendeurs, chauffeur, homme de main, tous trentenaires, tous déjà connus pour des affaires de drogue.

Le principal revendeur, un habitant de Bernay de 31 ans, écope de la plus lourde peine, deux ans de prison ferme avec mandat de dépôt.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess