Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Euro 2016 à Marseille

Euro 2016 : incidents entre supporters anglais et Marseillais sur le Vieux-Port

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Provence, France Bleu
Marseille, France

Plus de 200 supporters britanniques se sont affrontés avec des Marseillais jeudi soir sur le Vieux-Port à Marseille. La police a fait usage de gaz lacrymogène. Deux personnes ont été interpellées. Quatre policiers ont été légèrement blessés.

Des incidents avec des supporters anglais jeudi soir à Marseille
Des incidents avec des supporters anglais jeudi soir à Marseille © Maxppp -

Des incidents ont éclaté sur le Vieux-Port de Marseille jeudi soir entre des supporters anglais et des Marseillais. Plus de 200 supporters britanniques se sont affrontés avec les forces de l'ordre et avec un groupe de jeunes Marseillais, a confirmé la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Des incidents en deux temps sur le Vieux-Port 

Ces incidents se sont déroulés en deux temps. Les supporters anglais, arrivés à Marseille depuis mercredi, ont une première fois envahi la voie publique, mais ont été contenus par des policiers présents dans le centre-ville.

Un peu plus tard, ils ont voulu en découdre. Visiblement éméchés et agités, ils ont ont lancé des projectiles, dont des canettes, sur les forces de l'ordre aux abords d'un pub du Vieux-Port.

"Il y avait une volonté de rixe, mais les policiers ont pu contenir ces supporters. Il n'y a pas eu de débordements. Le calme a été rétabli."  Laurent Nunez, préfet de police des Bouches-du-Rhône

Deux interpellations

Pour contenir ces supporters, il a été nécessaire d'utiliser des grenades lacrymogènes. Le retour au calme est intervenu dans la nuit de jeudi à vendredi vers 2h30.

Un Français âgé de 30 ans et un Anglais de 24 ans ont été interpellés. Le premier pour "violence avec arme par destination", le second pour "violence volontaire en réunion".

Aucun dégât matériel n'a été relevé, mais deux policiers ont été légèrement blessés, ainsi que deux policiers municipaux. Côté supporters, un Anglais a aussi été légèrement touché, sans gravité.

Souvenir de la Coupe du monde 1998

Ces affrontements ne sont pas sans rappeler ceux qui avaient éclaté pendant la Coupe du monde de 1998, en marge du match de poule Angleterre-Tunisie.

Une centaine de hooligans anglais avinés et excités s'en étaient pris aux forces de l'ordre et des échauffourées avaient éclaté entre supporters, transformant le Vieux-Port en champ de bataille. Les bagarres avaient éclaté à quelques dizaines de mètres du pub où les événements de jeudi soir se sont produits.

Quelque 500.000 Britanniques sont attendus dans l'Hexagone pendant l'Euro 2016. Ils viennent soutenir leurs trois équipes en lice : l'Angleterre, le Pays de Galle et l'Irlande du Nord.

Le match de ce samedi entre l'Angleterre et la Russie au stade Vélodrome s'annonce d'ores et déjà comme une rencontre à haut risque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu