Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Les Eurockéennes de Belfort

Eurockéennes 2019 : les chiffres du bilan sécurité pour la soirée de samedi

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Secours à personne, stupéfiants, infractions au code de la route... la préfecture du Territoire de Belfort communique le bilan sécurité de la troisième soirée de concerts au festival des Eurockéennes.

L'Etat a mobilisé cette année 160 gendarmes et forces mobiles sur le site du festival.
L'Etat a mobilisé cette année 160 gendarmes et forces mobiles sur le site du festival. © Radio France - Jonathan Landais

Belfort, France

Comme chaque année, les services de l'Etat restent fortement mobilisés pour assurer la sécurité sur le festival des Eurockéennes de Belfort. 160 gendarmes et forces mobiles étaient déployés cette année, contre 270 en 2018, mais les gendarmes, tout comme les militaires de l'opération Sentinelle étaient davantage visibles sur l'emprise du festival, avec des rondes et des contrôles. Voici le bilan pour la soirée du samedi.

Intervention des gendarmes durant le concert d'Angèle

Dans un souci de maintien de l'ordre, les gendarmes ont dû intervenir au cours du concert d’Angèle, samedi soir, "pour ouvrir la voie aux secours auprès des victimes de malaise, en raison d’une foule très dense". Par ailleurs, la vigilance orange aux orages a eu pour conséquence "une fin anticipée des concerts d’une dizaine de minutes, aux alentours de 2h du matin". "Les précipitations attendues sont intervenues après que les festivaliers aient pu regagner le camping, les navettes ou leur véhicule".

Une centaine d'infractions routières en une journée

95 infractions routières ont été constatées sur la journée de samedi, au plus fort de l'événement (34.000 festivaliers et 14.900 campeurs comptabilisés), comme des franchissements de sens interdit à Evette-Salbert près de l’église, ou des stationnements gênants. Une dizaine d’infractions liées à une conduite sous l’emprise d’un état alcoolique a également été constatée. "70 renseignements judiciaires ont aussi été recensés pour consommation de stupéfiants (cannabis, ecstasy, cocaïne, etc.)", fait savoir la Préfecture.

Activité soutenue pour les pompiers

Les pompiers du Territoire de Belfort soulignent une activité soutenue sur la soirée de samedi, "mais comparable à celle des précédentes éditions". Au total, ce sont 211 personnes qui ont été prises en charge au poste médical avancé installé sur la presqu’île, dont 56 personnes secourues sur site, le restant étant des consultations spontanées. Onze personnes ont été évacuées à l’hôpital Nord Franche-Comté.

.