Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Evacuation CHU Rennes : l'appel malveillant provenait de l'hôpital

-
Par , France Bleu Armorique

Une enquête de police est en cours après l'évacuation d'un bâtiment administratif du CHU de Rennes ce mardi 27 octobre vers 17h. L'appel malveillant qui a conduit à cette évacuation, a été passé depuis l'hôpital.

CHU Pontchaillou de Rennes.
CHU Pontchaillou de Rennes. © Radio France - Benjamin Fontaine

Deux enquêtes sont ouvertes suite à l'évacuation d'un bâtiment administratif du CHU de Rennes ce mardi 27 octobre à 17h15. Une enquête judiciaire et une enquête administrative interne au CHU sont en cours. Il s'agit de déterminer qui est à l'origine de l'appel menaçant qui a conduit à cette évacuation. Les services du CHU vont recueillir les témoignages des professionnels du Pavillon qui a dû être évacué. L'appel a été reçu au PC sécurité du site de Pontchaillou. Les forces de Police se sont alors rendues sur place et ont sécurisé le périmètre du Pavillon. L'appel avait été passé depuis ce bâtiment administratif. Les professionnels qui étaient sur place ont été évacués, aucun patient n’était présent. Les locaux du bâtiment ont été fouillés mais les forces de police n’ont rien trouvé.

Des équipes de sécurité renforcées

Dans la nuit de mardi à mercredi 28 octobre, l’ensemble des bâtiments de Pontchaillou et l’hôpital Sud, hors urgences, a été fermé de l’extérieur. "Des renforts des équipes de sécurité du CHU ainsi que des patrouilles de police ont été organisés sur Pontchaillou et sur le site de l’hôpital Sud " explique la direction du CHU dans un communiqué. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess