Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Évadée de garde à vue à Megève, elle est interpellée près de Nyons dans la Drôme

vendredi 5 janvier 2018 à 12:17 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Pays de Savoie

La fugitive et son complice ont été interceptés ce vendredi matin vers 10h30 à Aubres près de Nyons dans la Drôme.

Voiture gendarmerie (photo illustration)
Voiture gendarmerie (photo illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Nyons, France

Cette femme était entendue pour vols par les gendarmes de la compagnie de Chamonix. Elle était en garde à vue à Megève lorsqu'elle s'est évadée avec un complice venu la récupérer en voiture.

Pris discrètement en filature par des gendarmes drômois en civil

Des gendarmes en civil qui opéraient dans le secteur de Rémuzat dans le Sud Drôme repèrent le véhicule. Ils le prennent en filature discrètement, le suivent donc et renseignent leurs collègues positionnés sur la départementale 94 pour intercepter les fuyards.

Circulation interrompue momentanément sur la départementale 94 

La route a d'ailleurs été coupée brièvement le temps de l'interpellation, d'abord pour des raisons de sécurité et puis aussi parce que des automobilistes faisaient des appels de phares pour signaler la présence de gendarmes au bord de la route. Réflexe sans doute mais qui est problématique voire dangereux: cela peut inciter les fuyards à changer d'itinéraire voire à se préparer à forcer le barrage coûte que coûte.

L'interpellation s'est finalement déroulée sans heurt. L'évadée et son complice ne se sachant pas suivis roulaient normalement, ils se sont arrêtés avant les herses déployées au sol. Ils sont en garde à vue à Nyons mais pourraient être remis aux gendarmes de Haute-Savoie.