Faits divers – Justice

Excès d'alcool : 345 jeunes Nantais hospitalisés par an

Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan lundi 19 septembre 2016 à 18:07

L'alcoolisation excessive constitue un problème de santé et de sécurité publique que la mairie de Nantes souhaite enrayer (photos d'illustration)
L'alcoolisation excessive constitue un problème de santé et de sécurité publique que la mairie de Nantes souhaite enrayer (photos d'illustration) © Maxppp - Nicolas Kovarik/IP3

La mairie de Nantes lance ce mardi une campagne choc pour lutter contre l'alcoolisation excessive des 16-25 ans. La ville fait se constat accablant : 345 jeunes Nantais sont hospitalisés chaque année pour excès d'alcool; l'équivalent de quasi 1 par jour.

Ce sont des images choc que l'on trouve sur le site marre-des-soirees-pls.com. On y voit des jeunes, filles comme garçons, allongés par terre, dans la rue, ou a proximité de la cuvette des toilettes. Une bouteille à la main. Et visiblement inconscients. les clichés défilent à vive allure et donnent presque la nausée.  PLS signifie position latérale de sécurité, et c'est aussi un terme employé par les moins de 25 ans pour dire qu'ils ont dépassé les limites, dans leur langage PLS signifie "Pire Lendemain de Soirée".

Avec cette nouvelle campagne de prévention, la mairie de Nantes entend marquer les esprits. "L'alcoolisation excessive constitue un problème de santé et de sécurité publique" rappelle l'adjoint au maire Gilles Nicolas.

Moi je ne fais pas de la morale, moi je suis élu pour protéger la population. C'est 30 à 40% des actes de délinquance qui se font sous l'effet de l'alcool et il y a de nombreuses hospitalisations - Gilles Nicolas.

Depuis l'année dernière un poste de secours tenu par l'association Avenir Santé et les secouristes de l'Association Départementale de la protection civile, est installé au Hangar à Bananes, haut lieu des fêtes nantaises. D'ici à la fin de l'année une dizaine de permanences sont programmées les fins de semaine à partir de 23h selon les dates des nuits étudiantes.

Par ailleurs, un arrêté municipal interdit la vente d'alcool à emporter de 22h à 8h les jeudis, vendredis et samedis. Et cela vaut aussi bien pour les commerces, les grandes surfaces, la vente par internet et les livraisons à domicile.