Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Excès de vitesse : la justice vendéenne prononce la confiscation définitive de deux Lotus

vendredi 12 janvier 2018 à 16:38 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Loire Océan

Deux conducteurs comparaissaient ce vendredi devant le tribunal de police de la Roche-sur-Yon pour des excès de vitesse supérieurs à 50 km/h. La justice vendéenne a prononcé la confiscation définitive des deux voitures, des Lotus. Les conducteurs vont faire appel.

Les deux contrevenants ont été flashés à 121 et 126 km/h, sur un tronçon limité à 70 km/h
Les deux contrevenants ont été flashés à 121 et 126 km/h, sur un tronçon limité à 70 km/h © Maxppp - Maxppp

La Roche-sur-Yon, France

Les faits remontent au dimanche 5 novembre 2017 : ce matin-là, David et Thomas se rendent à la concentration organisée le premier dimanche de chaque mois sur le parking des Flâneries. Sur le tronçon à 4 voies menant au centre commercial, ils ont été flashés à 121 km/h pour l'un, et 126 km/h pour l'autre, alors que la vitesse y est limitée à 70 km/h. Outre une suspension de permis de 4 mois, le tribunal a prononcé ce vendredi la confiscation définitive de leurs voitures : une Lotus Exige et une Lotus Elise, des voitures de sport à 25 000€ et 30 000€ !

Les deux voitures avaient été saisies sur le champ, et stockées en fourrière. Les deux conducteurs avaient bon espoir de les récupérer après trois mois d'immobilisation. Mais le tribunal a choisi la fermeté : les deux Lotus sont définitivement confisquées à leurs propriétaires, et seront ensuite revendues aux enchères. Ecoutez la réaction du premier conducteur à sa sortie du tribunal...

David, l'un des deux propriétaires de Lotus

Par la voix de leur avocate, les deux hommes ont annoncé leur intention de faire appel du jugement. Un motard s'est également vu confisquer définitivement sa Yamaha R1. Lui aussi se rendait à la concentration ce même dimanche matin : sur ce tronçon à 70, il avait été flashé à 170 km/h !

La Lotus Elise, l'un des deux modèles confisqués par la justice vendéenne - Maxppp
La Lotus Elise, l'un des deux modèles confisqués par la justice vendéenne © Maxppp - Maxppp