Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

INFO FRANCE BLEU - Agression de deux mineures à Brignoles : un individu en garde à vue

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

L'individu recherché par les gendarmes après deux tentatives d'agression sur des mineures il y a une semaine à Brignoles, a été interpellé lundi à Marseille. L'homme d'une trentaine d'années est en garde à vue.

Le Palais de justice de Draguignan où l'homme sera transféré prochainement (illustration)
Le Palais de justice de Draguignan où l'homme sera transféré prochainement (illustration) © Radio France - C. MARQUES

Brignoles, France

L'individu recherché par les gendarmes après deux tentatives d'agression sur des mineures il y a une semaine à Brignoles a été interpellé lundi. Âgé d'une trentaine d'années, l'homme est toujours en garde à vue est en garde ce mardi. Les gendarmes l'ont interpellé à Marseille, où réside une partie de sa famille.

"Un homme au profil instable." (Patrice Camberou, procureur de Draguignan)

L'homme est déjà connu pour des violences avec "un profil psychologique inquiétant", selon le procureur de la République de Draguignan. "Je ne dis pas à ce stade de l'enquête qu'il s'agit d'un prédateur, mais nous sommes face à quelqu'un d'instable", indique Patrice Camberou. L'enquête va donc devoir préciser son profil. L'auteur présumé a évoqué de lui-même ses problèmes psy, et a reconnu les faits tout en évoquant la prise d'alcool, peut-être même de stupéfiants. 

"Les gendarmes ont en tout cas fait un travail absolument remarquable d'enquête", salue le procureur. Travail qui a permis d'identifier l'individu grâce à son ADN, puis de le localiser à Marseille où réside une partie de sa famille.

Le procureur de la République avait appelé la population au calme et "à laisser la justice faire son travail" après des réactions très vives de certains internautes sur les réseaux sociaux, appelant au lynchage, après la diffusion de l'appel à témoins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu