Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EXCLU | "Je suis bouleversé par ce qui se passe" - Le coup de gueule du Préfet de la Mayenne sur la sécurité routière

jeudi 26 octobre 2017 à 8:19 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Après la mort d'une jeune femme de 19 ans mercredi dans un accident de la route à Ernée, la 18e victime depuis le début de l'année en Mayenne, le Préfet du département a tenu à pousser un coup de gueule et en appelle à la prise de conscience collective.

"J'ai demandé aux policiers et aux gendarmes d'être féroces"
"J'ai demandé aux policiers et aux gendarmes d'être féroces" © Radio France - France Bleu Mayenne

Laval, France

18 victimes en dix mois sur les routes de la Mayenne, s'en est trop pour Frédéric Veaux. Le Préfet du département a tenu a délivré un message dans les studios de France Bleu Mayenne ce jeudi matin après la mort d'une jeune fille de 19 ans mercredi à la sortie d'Ernée.

Selon les chiffres communiqués par la Préfecture de la Mayenne, 18 personnes sont mortes sur les routes de la Mayenne depuis le début de l'année, c'est 2 de plus que l'année dernière à la même période. Le nombre de blessés est également en hausse, 130 au lieu de 123. Il y a eu plus d'accidents cette année, 116 contre 109. Des accidents souvent dus à la vitesse, au téléphone au volant ou à l'alcool.

"Je voulais pousser un coup de gueule en tant que représentant de la sécurité. Je suis bouleversé par tout ce qui se passe. Les services constatent une dégradation des comportements. Beaucoup d'automobilistes utilisent le téléphone ou font des excès de vitesse. Ce qu'on peut observer c'est qu'en Mayenne un seul conducteur est impliqué. Dans 33% des cas, la cause d'un accident de la route dans le département, est un excès vitesse. Beaucoup d'efforts sont entrepris. J'ai demandé à la police et aux gendarmes d'être féroces sur la route mais la situation ne change pas. Il faut une prise de conscience collective. On ne peut pas se contenter de cette comptabilité morbide. Malheureusement les accidents sont aussi dispersés. Ce n'est pas le réseau routier qui est en cause mais bien le comportement des automobilistes."

"J'ai demandé à la police et aux gendarmes d'être féroces sur la route mais la situation ne change pas (...) On ne peut pas se contenter de cette comptabilité morbide"

"Concernant les piétons : il faut être visible . Le Préfet en appelle au sens des responsabilités de chacun. Adopter une conduite apaisée, adapter sa vitesse. Les services de police et de gendarmerie me disent que parfois certains conducteurs ont la tablette allumée pour regarder des films !"

"Les services de police et de gendarmerie me disent que parfois certains conducteurs ont la tablette allumé pour regarder des films !"