Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EXCLU - L'ancien président de l'université d'Orléans, Ary Bruand reste sous le statut de témoin assisté

-
Par , France Bleu Orléans

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Orléans maintient l'ancien président de l'université d'Orléans sous le statut de témoin assisté. Le parquet d'Orléans avait demandé la mise en examen d'Ary Bruand dans le cadre d'une enquête pour détournement présumé de fonds publics.

Ary Bruand, ancien président de l'université d'Orléans
Ary Bruand, ancien président de l'université d'Orléans © Radio France - Patricia Pourrez

Le parquet d'Orléans avait fait appel de la décision du juge d'instruction de placer sous le statut de témoin assisté l'ancien président de l'université d'Orléans. Emmanuelle Bochenek-Puren, procureur de la République d'Orléans, avait requis la mise en examen d'Ary Bruand dans le cadre de l'enquête pour détournement présumé de fonds publics à l'université d'Orléans. La chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Orléans a rendu ce jeudi 25 février son délibéré. Elle n'a pas suivi les réquisitions du parquet et maintient Ary Bruand sous l'unique statut de témoin assisté. Une décision "saluée" par l'avocat d'Ary Bruand qui vient "conforter la sérénité dans laquelle se trouve mon client".

Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour détournement de fonds publics par personne chargée d'une mission de service public, faux et usage de faux, et abus de confiance, Hechmi Toumi, le directeur de l'UFR Sciences, et Eric Lespessailles, le président de l'institut de prévention et de recherche sur l'ostéoporose (IPROS) ont été mis en examen. Suite à l'appel du parquet de sa demande de mise en examen, l'ancien président de l'université avait déclaré à France Bleu Orléans "être totalement serein" et "faire confiance à la justice". Candidat à sa propre succession, Ary Bruand s'était retiré en janvier dernier de la course à la présidence de l'université d'Orléans

Le parquet peut encore se pourvoir en cassation de cette décision de la chambre de l'instruction de la Cour d'appel. La Cour de cassation ne se prononce pas sur le fond mais contrôle l’exacte application du droit par les tribunaux et les cours d’appel. Rappelons qu'à ce stade de la procédure, les trois mises en cause sont présumés innocents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess