Faits divers – Justice

EXCLU : L'épouse de Vincent Lambert s'exprime sur France Bleu Champagne-Ardenne

France Bleu Champagne-Ardenne mardi 14 janvier 2014 à 18:43

L'hopital Sébastopol à Reims où Vincent Lambert est hospitalisé dans un état proche du coma
L'hopital Sébastopol à Reims où Vincent Lambert est hospitalisé dans un état proche du coma © Monique Derrien - Radio France

La justice se prononce mercredi sur le sort de Vincent Lambert. Cet homme de 37 ans est tétraplégique depuis un accident de la circulation il y a 5 ans. Il est hospitalisé dans un état proche du coma. Les médecins ont décidé d'arrêter son alimentation artificielle. Les parents ne l'acceptent pas. Rachel Lambert, l'épouse de Vincent, demande que la volonté de son mari soit respectée.

"Nous étions un couple heureux. Nous n'avions pas l'intention de nous séparer", raconte avec émotion Rachel Lambert. "J'ai été l'épouse de Vincent et je suis restée l'épouse pendant toutes ses années. Je n'ai jamais délaissé mon mari"

Vincent Lambert est tétraplégique depuis un accident de la circulation en 2008. Il est hospitalisé au CHU de Reims dans un état proche du coma. Il ne communique pas avec son entourage, ses proches. Il ne parle pas. Vincent Lambert est alimenté et hydraté par sonde. 

"C'est une douleur extrême déjà de perdre son mari dans un accident, de l'accompagner pendant toutes ces années, d'y mettre son amour pour le visiter très régulièrement", confie Rachel Lambert. "On tente de balayer tout ça".

"Entendons et respectons Vincent"

Les parents de Vincent Lambert n'acceptent pas l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation de leur fils. Dans leur esprit, c'est une euthanasie passive. Voilà pourquoi ils ont saisi le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne.

Rachel Lambert, l'épouse de Vincent - Monique Derrien - Radio France
Rachel Lambert, l'épouse de Vincent © Monique Derrien - Radio France
"Entendons et respectons Vincent", répond Rachel Lambert. "N'oublions pas qui il a été. Ce qui le répugnait, c'est la dépendance. Respectons cela. Personne n'a le droit de se l'approprier"

L'épouse de Vincent Lambert explique qu'elle a des convictions personnelles qu'elle partageait du reste avec son mari. "Mais ça n'a pas d'importance. Ce qui est important, c'est Vincent et Vincent s'est exprimé".

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne se prononce mercredi lors d'une audience en référé. 

Le témoignage exclusif de Rachel, l'épouse de Vincent Lambert

Partager sur :