Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EXCLU - Les auteurs présumés de la fusillade ce mardi à Toulon interpellés

-
Par , France Bleu Provence

Cinq individus sont en garde à vue depuis mercredi dans le cadre de la fusillade qui a fait un blessé grave la veille dans la cité Guynemer de Toulon. Parmi eux, deux membres d'une même fratrie soupçonnés d'être les auteurs des coups de feu. L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale du Var.

Hôtel de police de Toulon.
Hôtel de police de Toulon. © Radio France - Christelle Marquès

Toulon, France

Vingt-quatre heures à peine après des tirs en rafale qui ont secoué la cité de Guynemer à Toulon faisant un blessé grave, la Sûreté départementale a interpellé ce mercredi cinq personnes. Parmi elles, deux frères, âgés d'une vingtaine d'années, soupçonnés d'être les auteurs de ces coups de feu. Ces deux Toulonnais, très défavorablement connus de la justice, seront déférés ce jeudi, avec un autre individu en vue de leur mise en examen pour tentative d'assassinat en bande organisée. Une affaire qui a suscité un vif émoi dans la cité, par sa violence, liée à la guerre pour le trafic de stupéfiants.

Les deux frères sortaient à peine de prison

Les deux frères avaient retrouvé la liberté depuis un mois pour le premier, et à peine trois jours avant la fusillade pour le second. Leur emprisonnement a favorisé la reprise des points de deal par une autre équipe rivale. Le duo souhaitait reprendre la main sur le marché. Selon les informations de France Bleu Provence, les deux hommes auraient effectué des repérages la veille des faits, puis auraient mis en place des guetteurs, chargés de les alerter sur la présence de leur cible. Cible repérée le mardi matin, dont certains témoins disent qu'elle était armée.

Tout s'enchaîne alors très vite. Un échange de coup de feu a lieu, mais l'individu visé parvient à prendre la fuite pour se mettre à l'abri. Les deux frères ouvrent alors le feu en direction d'un appartement situé au premier étage, occupé par le père de leur rival. Un déchaînement visible qui a laissé 26 impacts de balles dans les murs. Et qui a blessé un habitant, sorti comme beaucoup d'autres pour savoir ce qu'il se passait à l'extérieur. "Ils ont voulu mettre la pression " indique un fin connaisseur du dossier.