Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

EXCLU - Quimper : la patronne départementale de la police réagit à la vidéo du policier boxeur

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

La vidéo d'un policier boxant avec un homme dans le quartier de Kermoysan à Quimper "n'est pas du tout un combat", d'après la directrice de la sécurité publique du Finistère. Elle donne sa version à France Bleu pour tenter de calmer l'emballement autour de ces images surprenantes.

Nelly Jauneau-Poirier
Nelly Jauneau-Poirier © Radio France - Aurélie Lagain

Quimper, France

Nelly Jauneau-Poirier, la directrice de la sécurité publique du Finistère, qui a choisi France Bleu Breizh Izel pour donner sa version des faits, est catégorique : "Ce n'était pas un vrai combat". Pour dire ça, elle s'appuie sur une autre vidéo, tournée par un policier qui était resté dans la voiture de patrouille tout en filmant son collègue boxeur. Celle-ci est plus longue que celle qui circule sur les réseaux sociaux. On y voit toute la scène entre ce policier en uniforme, près d'une voiture de police, et cet homme, qui serait un caïd du quartier de Kermoysan, à Quimper. Deux hommes qui se connaissaient déjà.

"Ce n'était pas du tout violent" - la directrice de la sécurité publique du Finistère

_"_Ce n'est pas un combat, c'est un assaut entre sportifs qui se connaissent très bien, puisqu'ils sont dans le même club. Ils se touchent les gants au début et à la fin. Il n'y a pas la moindre lèvre fendue, pas le moindre ble ... On voit bien que c'est très consensuel. Tandis que la vidéo qui circule est très partielle. On a l'impression de quelque chose de violent, alors que ce n'est pas du tout le cas !"

"La police n'est pas une bande qui s'affronte à une bande rivale"

Le policier, connu pour avoir déjà été décoré par la ville de Quimper, a fait une grosse erreur dans "cette poussée de testostérone", comme le dit Nelly Jauneau-Poirier. "Le risque majeur qu'il a pris, c'est de faire ce combat en uniforme. Et ce risque est intolérable parce qu'il a engagé l'institution. Il s'est excusé auprès de moi et auprès de ses collègues. La police n'est pas une bande qui s'affronte à une bande rivale."

Le policier sera-t-il sanctionné ?

La préfecture a demandé l'ouverture d'une enquête administrative, en vue d'éventuelles sanctions. Le policier en question doit être "sanctionné au regard des règles déontologiques, et pas au regard de l'emballement médiatique", analyse Nelly Jauneau-Poirier. 

La vidéo a donné lieu à des réactions surprenantes, comme celle d'Alexandre Benalla, qui a apporté son soutien au fonctionnaire quimpérois.

Et conséquence directe de cette vidéo, des jeunes du quartier de Kermoysan ont invectivé des policiers en fin de semaine, pour qu'ils enfilent à leur tour des gants de boxes, comme leur collègue.

Choix de la station

France Bleu