Faits divers – Justice

EXCLU - Des tombes et une chapelle cambriolées au cimetière de Berre-l'Étang

Par Valentine Letesse et Violette Artaud, France Bleu Provence et France Bleu dimanche 11 décembre 2016 à 12:34

La porte en fer forgée de la chapelle familiale a disparu. Les voleurs ont pris soin de poser un vase devant pour camoufler leur passage.
La porte en fer forgée de la chapelle familiale a disparu. Les voleurs ont pris soin de poser un vase devant pour camoufler leur passage. © Radio France - Violette Artaud

Des cadres en marbre, des couronnes de perles anciennes et même la porte d'une chapelle en fer forgée ont disparu dans le cimetière de Notre-Dame-de-Caderot à Berre-l'Étang dans les Bouches-du-Rhône.

C'est la propriétaire d'une chapelle du XIXe siècle qui s'en est aperçue ce samedi en se rendant sur la tombe de son papa, "La tombe est juste à coté de la chapelle, alors on ne savait pas dans quel état on allait la retrouver" explique Florence.

Des cadres en marbres, des couronnes de perles anciennes, des vases et des plaques ont disparues et la porte d'entrée d'un caveau descellée. Même la porte de la chapelle en fer forgée de plusieurs dizaines de kilos et de 2,50 mètres de hauteur s'est envolée.

Au Mur, on voit encore les traces des couronnes disparues.  - Radio France
Au Mur, on voit encore les traces des couronnes disparues. © Radio France - Violette Artaud

Un cambriolage, pas de vandalisme

Pas une trace, même les gonds de la porte ne sont plus là. "Incompréhensible" pour Florence, "ils ont même déplacé un vase qui était sur le coté pour le mettre devant la porte qui a été volée. Pour faire comme si c'était normal." raconte cette auditrice de France Bleu.

Pour elle, c'est évident : les voleurs vont tenter de revendre cette porte et pourquoi pas revenir pour venir piller d'autres tombeaux à proximité.

"On se demande si ils ne vont pas continuer et revenir pour d'autres chapelles." - Florence, propriétaire d'une chapelle au cimetière.

"Très choquée", la famille d'origine berroise de Florence a tout de suite porté plainte auprès de la gendarmerie nationale, qui confirme les vols et l'enquête en cours.